Différences entre les versions de « Jean Bruller »

1 828 octets ajoutés ,  il y a 3 mois
m
== ''Le Silence de la mer'', 1942 ==
''{{w|Le Silence de la mer}}''
{{Citation|Nous ne fermâmes jamais la porte à clef. Je ne suis pas sûr que les raisons de cette abstention fussent très claires ni très pures. D'un accord tacite nous avions décidé, ma nièce et moi, de ne rien changer à notre vie, fût-ce le moindre détail : comme si l'officier n'existait pas ; comme s'il eût été un fantôme. Mais il se peut qu'un autre sentiment se mêlât dans mon cœur : je ne puis sans souffrir offenser un homme, fût-il mon ennemi.
}}
{{Réf Livre
|titre = Le Silence de la mer
|auteur = Jean Bruller, dit ''Vercors''
|éditeur = Omnibus
|année = 2002
|page = 107, 108
|ISBN = 9782258058521
}}
 
{{Citation|« Je suis heureux d’avoir trouvé ici un vieil homme digne. Et une demoiselle silencieuse. Il faudra vaincre ce silence. Il faudra vaincre le silence de la France. Cela me plaît. »
}}
{{Réf Livre
|titre = Le Silence de la mer
|auteur = Jean Bruller, dit ''Vercors''
|éditeur = Omnibus
|année = 2002
|page = 112
|ISBN = 9782258058521
}}
 
{{Citation|Son regard encor une fois balaya les reliures [des ouvrages rangés dans la riche bibliothèque] doucement luisant dans la pénombre, comme pouor une caresse dédispérée.
« Ils éteindront la flamme tout à fait ! » cria-t-il. « L'Europe ne sera plus éclairée par cette lumière. »
}}
{{Réf Livre
|titre = Le Silence de la mer
|auteur = Jean Bruller, dit ''Vercors''
|éditeur = Omnibus
|année = 2002
|page = 123
|ISBN = 9782258058521
}}
 
{{Citation|J'ai dit [Le grand-père à l'officier allemand] : « Avez-vous mesuré ce que vous faites ? L'avez-vous '''mesuré''' ? »
Il a dit : « Attendez-vous que cela nous intimide ? Notre lucidité est d'une autre trempe ! »
554

modifications