Différences entre les versions de « Jean Bruller »

1 001 octets ajoutés ,  il y a 3 mois
m
 
{{Citation|« Je suis heureux d’avoir trouvé ici un vieil homme digne. Et une demoiselle silencieuse. Il faudra vaincre ce silence. Il faudra vaincre le silence de la France. Cela me plaît. »
}}
{{Réf Livre
|titre = Le Silence de la mer
|auteur = Jean Bruller, dit ''Vercors''
|éditeur = Omnibus
|année = 2002
|page = 112
|ISBN = 9782258058521
}}
 
Propos d'officiers nazis relatés par l'officier allemand hébergé par le grand-père et sa nièce : {{Citation|« Nous avons l'occasion de détruire la France, elle le sera. Pas seulement sa puissance : son âme aussi. Son âme surtout. Son âme est le plus grand danger. c'est notre travail en ce moment : ne vous trompez pas, mon cher ! Nous la pourrirons par nos sourires et nos ménagements. Nous en ferons une chienne rampante. »
[.]
[L'officier allemand poursuit] « Ils flattent vos écrivains, mais en même temps, en Belgique, en Hollande, dans tous les pays qu'occupent nos troupes, ils font le barrage. Aucun livre français ne peut plus passer. [.] les ouvrages de culture générale, aucun. Rien ! »
}}
{{Réf Livre
554

modifications