« Emmanuel Kant » : différence entre les versions

1 666 octets ajoutés ,  il y a 7 mois
 
{{citation|Qu'est-ce qui détruit plus rapidement que de travailler, de penser, de sentir sans nécessité intérieure, sans un choix profondément personnel, sans ''plaisir'', comme un automate mû par le «devoir» ? C'est, tout bonnement, la ''recette'' de la ''décadence'', et même de l'idiotie... Kant en est devenu idiot...}}
{{Réf Livre|titre=L’Antéchrist|auteur=[[Friedrich Nietzsche]]|éditeur=Gallimard|collection=Folio Essais|année=2006|page=11|section=Aphorisme 23|année d'origine=1888|ISBN=978-2-07-032557-3}}
 
{{citation|Kant conçoit le rôle de la philosophie comme une apologie chargée de défendre la foi raisonnable. Il ne s’agit pas du problème théologique plus ancien de la compatibilité entre la foi et la raison, mais de montrer la cohérence et l'unité de la raison, aussi bien théorique que pratique, avec elle-même ; la question est de savoir comment nous devons voir dans la raison la cour d'appel ultime, seule compétente pour régler toutes les questions concernant les limites et la portée de sa propre autorité. Kant essaie, dans les deux premières Critiques, de défendre à la fois notre connaissance de la nature et notre connaissance de la liberté à travers la loi morale ; il veut aussi essayer de trouver une façon de concevoir la loi de la nature et la liberté morale de manière qu'elles ne soient pas incompatibles. Sa manière de voir la philosophie comme défense rejette toute doctrine qui détruirait l'unité et la cohérence de la raison pratique et théorique ; elle s'oppose au rationalisme, à l'empirisme et au scepticisme dans la mesure où ceux-ci tendent à ce résultat. Kant déplace la charge de la preuve : le soutien pour la raison est enraciné dans la pensée et la pratique de la raison humaine (sensée) ordinaire par lesquelles la réflexion philosophique doit débuter. Tant que cette pensée et cette action ne paraissent pas être en conflit avec elles-mêmes, elles n'ont pas à être défendues.}}
{{Réf Livre|titre=Libéralisme politique|auteur=[[John Rawls]]|éditeur=PUF|collection=Quadrige Essais|année=2006|page=136|section=Le constructivisme politique|année d'origine=1993|ISBN=978-2130786078}}
 
 
1

modification