Différences entre les versions de « Adolf Hitler »

3 583 octets supprimés ,  il y a 13 ans
→‎Sur la Religion : sup citations sur Hitler
(→‎Sur la Religion : sup citations sur Hitler)
|section=4 avril 1942
|page=274}}
 
==== Citations sur Hitler et la religion ====
 
{{Citation|citation=Hitler avait un faible, c’est certain, pour la religion mahométane. Lui, d’origine catholique, éprouvait un grand intérêt pour l’Islam et sa civilisation. Il regrettait presque que ses armées n’eussent pas triomphé de Charles Martel à Poitiers [...] Hitler trouvait dans la religion mahométane plus de poésie et de tolérance que dans un certain sectarisme chrétien[...] C’est chez eux, dans leur milieu naturel, au sein de leur race, sur le sol millénaire de leurs peuples qu’ils (les peuples de l’Islam) avaient à s’épanouir, à retrouver ou à exalter leurs caractéristiques civilisatrices. Notre racisme tendait à les encourager avec force dans ce sens là. Avec joie nous les eussions aidés [...] C’est ce qui explique l’intérêt tout spécial que Hitler portait aux peuples de l’Islam, livrés trop souvent à la domination et au mépris des négriers étrangers qui avaient imposé à ces pays hautement civilisés leur langue et leurs mœurs. Sans les apports de ces peuples anciens, l’Europe eût sans doute pataugé dans les balbutiements d’un Haut Moyen Age qui ne se souvenait même plus de l’Athènes de Socrate et de la Rome d’Auguste. C’est l’Islam qui nous avait apporté, à Cordoue, Aristote voilà plus de dix siècles [...] Jamais donc le monde musulman n’aurait eu en Hitler un rival, et moins encore un conquérant. Fidèle aux grands enseignements de Frédéric de Hohenstaufen, il serait l’ami des peuples musulmans à la recherche de leur redressement.}}
{{Réf Livre|titre=Hitler et l'Islam
|auteur=Léon Degrelle
|éditeur=revue « Rebelle », numéro 2
|année=automne 1984
|page=107-113}}
 
{{Citation|citation=La religion d'Hitler est la plus proche qui soit de l'islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à goûter le plaisir. Comme l'islamisme, elle prêche la vertu de l'épée.}}
{{Réf Livre|titre=C.G. Jung Speaking: Interviews and Encounters
|auteur=Carl Gustav Jung
|éditeur= Princeton University Press
|année=1987
|page=94}}
 
{{Citation|citation=D'autres enfin, et c'est évidemment le courant dominant, celui auquel Hitler s'associe, se bornent à une critique acerbe du christianisme, conçu comme une religion orientale, déformée sous l'action de saint Paul, marquée du sceau des Juifs, une religion de dégénérés et de malades, dont la morale, sous le nom de charité, de pitié, de résignation, de pardon des injures, d'amour du prochain, enseigne la faiblesse, la peur, la lâcheté, les scrupules, le déshonneur, s'oppose à toutes les vertus martiales et achemine les peuples à l'esclavage.}}
{{Réf Livre|titre=Souvenirs d'une ambassade à Berlin (de 1931 à 1938)
|auteur=André François-Poncet
|éditeur=Flammarion
|année=1946
|page=80}}
 
{{Citation|citation=Nous ne savons pas si Hitler est sur le point de fonder un nouvel islam. Il est d’ores et déjà sur la voie ; il ressemble à Mahomet. L’émotion en Allemagne est islamique, guerrière et islamique. Ils sont tous ivres d’un dieu farouche.}}
{{Réf Livre|titre=The Symbolic Life (1939)
|auteur=Carl Gustav Jung
|éditeur= Princeton University Press
|année=1977
|page=281}}
 
{{Citation|citation=Hitler pourrait bien évoquer la figure d’un Mahomet.}}
{{Réf Livre|titre=Mon témoignage sur Adolf Hitler
|auteur=Hans F. K. Günther
|éditeur=Pardès
|année=1990
|page=42}}
 
=== Sur l'étranger ===
Utilisateur anonyme