Différences entre les versions de « Adolf Hitler »

37 octets supprimés ,  il y a 13 ans
aucun résumé de modification
'''[[w:Adolf Hitler|Adolf Hitler]]''', né le {{Date|20|avril|1889}} à [[w:Braunau am Inn|Braunau am Inn]], en [[w:Autriche|Autriche]], décédé le {{Date|30|avril|1945}} à [[w:Berlin|Berlin]], est un [[:catégorie:personnalité politique|homme politique]] [[:catégorie:personnalité allemande|allemand]] qui instaure la [[:catégorie:dictateur|dictature]] du [[w:Troisième Reich|Troisième Reich]]. Il fut à l'origine de la [[w:Seconde Guerre mondiale|Seconde Guerre mondiale]].
 
=== Sur la Religion ===
{{Citation|citation=Le germanisme dut ainsi rétrograder lentement, mais sans arrêt, devant cet abus sournois de la religion et faute de toute défense suffisante.[...] Les efforts anti-allemands des Habsbourg ne trouvèrent point, surtout parmi le clergé supérieur, l'opposition qui s'imposait, et la défense même des intérêts allemands fut complètement négligée.
L'impression générale ne pouvait pas varier : le clergé catholique tel quel causait un brutal préjudice aux droits des Allemands. Il paraissait donc que l'Eglise non seulement n'était pas de cœur avec le peuple allemand, mais qu'elle se rangeait de la façon la plus injuste aux côtés de ses adversaires. La raison de tout le mal, d'après Schoenerer, résidait dans le fait que la tête de l'Eglise catholique ne se trouvait point en Allemagne ; et c'était là une cause suffisante de son attitude hostile aux intérêts de notre nation.}}
|page=83}}
 
=== SurPolitique l'étrangerétrangère ===
{{Citation|citation=Ils sont d'une outrecuidance inouïe ces Anglais, mais je ne les admire pas moins; nous avons beaucoup à apprendre à cet égard. }}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
|page=100}}
 
=== Sur laLa famille et les femmes ===
{{Citation|citation=A coté de celui de la femme, l'univers de l'homme est très vaste. Il appartient avant tout à son devoir et ne pense aux femmes que par intermittence. L'homme constitue l'univers de la femme. C'est aux autres choses qu'elle pense seulement par intermittence. La différence est considérable. }}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
|page=215}}
 
=== Sur l'Histoire ===
{{Citation|citation=Si le Duce mourrait, ce serait un grand malheur pour l'Italie. Quand on circule avec lui dans la villa Borghèse et qu'on le compare avec les bustes romains, on pense immédiatement : c'est un César ! Il a certainement en lui l'héritage d'un des grands hommes de cette époque.}}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
|page=297}}
 
=== Sur les animauxAnimaux ===
{{Citation|citation=Je suis un ami des bêtes et j'aime particulièrement les chiens. [...] Quelles bêtes merveilleuses : intelligentes, attachées à leur maître, braves, sensibles et belles ! Un chien d'aveugle est une des choses les plus émouvantes qui soient. Il est plus attaché à l'homme que n'importe quel autre de son espèce. S'il va voir une amie, il revient tout de suite et avec la conscience mauvaise.}}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
|page=180}}
 
=== Sur lL'art, la musique, la litérature ===
{{Citation|citation=Les guerres passent. Seules les oeuvres de la culture ne passent pas. D'ou mon amour de l'art. La musique, l'architecture ne sont-elles pas les forces qui montrent le chemin à l'humanité montante ? Quand j'entends du Wagner, il me semble percevoir le rythme du monde antérieur.}}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
|page=183}}
 
=== Sur la philosophiePhilosophie ===
{{Citation|citation=C'est un fait que nous sommes de faibles créature, mais aussi qu'il existe une force créatrice. Vouloir le nier, c'est de la sotise. Celui qui croit à quelque chose de faux est encore au-dessus de celui qui ne croit en rien.}}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
|page=392}}
 
=== Sur la biologieBiologie (pseudo-darwinisme) ===
{{Citation|citation=Il n'existe aucun être, aucune substance mais, non plus, aucune institution humaine qui ne finisse par vieillir. Cependant, chaque institution doit se croire éternelle, sous peine de s'abandonner elle-même. L'acier le plus dur s'amollit, tous les éléments se désagrègent. Aussi surement que la terre aura sa fin, toutes les institutions trouvent un jour la leur.}}
{{Réf Livre|titre=Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier)
Utilisateur anonyme