« Ernest Renan » : différence entre les versions

1 197 octets ajoutés ,  il y a 14 ans
→‎Races : Histoire générale
(→‎Races : Histoire générale)
|parution=chez E. Vitte, 1956, p.240
|auteur=Jules Chaix-Ruy
}}
 
{{citation|La race sémitique et la race indo-européenne, examinées au point de vue de la physiologie, ne montrent aucune différence essentielle; elles possèdent en commun et à elles seules le souverain caractère de la beauté. [...] Il n'y a
donc aucune raison pour établir, au point de vue de la physiologie, entre les Sémites et les Indo-Européens une distinction
de l'ordre de celles qu'on établit entre les Caucasiens, les Mongols et les Nègres. [...] Tour à tour les Juifs, les Syriens, les Arabes sont entrés dans l'œuvre de la civilisation générale, et y ont joué leur rôle comme parties intégrantes de la grande race perfectible; ce qu'on ne peut dire ni de la race nègre, ni de la race tartare, ni même de la race chinoise, qui s'est créé une civilisation à part. Envisagés par le côté physique, les Sémites et les Ariens ne font qu'une seule race, la race blanche; envisagés par le côté intellectuel, ils ne font qu'une seule famille, la famille civilisée.
}}
{{Réf Livre|titre=Histoire générale et système comparé des langues sémitiques
|auteur=Ernest Renan
|éditeur=Imprimerie impériale
|année=1858
|année d'origine=1858
|page=479-480
}}
 
Utilisateur anonyme