Différences entre versions de « Walter Moers »

425 octets ajoutés ,  il y a 12 ans
aucun résumé de modification
|traducteur=François Mathieu & Dominique Taffin-Jouhaud
}}
 
{{Citation|citation=<poem>
Sur toutes les cimes,
Plus rien ne bouge,
Aux sommets des arbres,
Tu percois à peine
Un souffle d'air.
Dans la forêt les Nurnes se sont tus.
Attends, bientôt,
Tu reposeras à ton tour.</poem>}}
{{Réf Livre|titre=La cité des livres qui rêvent
|auteur=Walter Moers
|éditeur=Panama
|année=2006
|page=464
|chapitre=
|ISBN=2755700726
|traducteur=François Mathieu & Dominique Taffin-Jouhaud}}
 
 
Utilisateur anonyme