Différences entre versions de « Tzvetan Todorov »

2 074 octets ajoutés ,  il y a 12 ans
+2
(en)
(+2)
|page=112
}}
 
{{citation|Seuls les Etats totalitaires rendent obligatoire l'amour de la patrie.}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Tzvetan Todorov| Tzvetan Todorov]]
|titre=La peur des barbares
|éditeur=robert Laffont
|année=2008
|page=121
}}
 
{{citation|L'Europe a toujours énormément emprunté (et prêté) à ses voisins. Pour ce qui concerne l'apport des populations habitant les rives du sud de la Méditerranée, on peut à peine parler d'extériorité. Les terres d'Afrique du Nord font partie de l'Empire romain, et les Berbères qui les habitent fournissent à ce dernier des empereurs comme, plus tard, des Pères de l'Eglise. Dans l'Espagne occupée par les Maures s'épanouit une civilisation musulmane tolérante, par l'intermédiaire de laquelle passe aux autres Européens une bonne partie de l'héritage grec classique.}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Tzvetan Todorov| Tzvetan Todorov]]
|titre=La peur des barbares
|éditeur=robert Laffont
|année=2008
|page=257
}}
 
== ''Nous et les autres'', 1989 ==
 
{{citation|Il est très rare que l'ethnie à laquelle appartient l'auteur racialiste ne se trouve pas au sommet de sa hiérachie.}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Tzvetan Todorov| Tzvetan Todorov]]
|titre=Nous et les autres
|éditeur=Seuil
|année=1989
|page=137
}}
 
{{citation|Le règne de l'égalité chez soi n'empêche pas d'être esclavagiste ou colonialiste à l'extérieur : telle est la logique du patriotisme.}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Tzvetan Todorov| Tzvetan Todorov]]
|titre=Nous et les autres
|éditeur=Seuil
|année=1989
|page=249
}}
 
{{citation|Quel est le défaut inhérent au patriotisme ? C'est que, en préférant une partie de l'humanité au reste, le citoyen transgresse le principe fondamental de la morale, celui de l'universalité : sans le dire ouvertement, il admet que les hommes ne sont pas égaux. [...] la vraie morale, la vraie justice, la vraie vertu présupposent l'universalité, et donc l'égalité des droits.}}
{{réf Livre|auteur=[[:w: Tzvetan Todorov| Tzvetan Todorov]]
|titre=Nous et les autres
|éditeur=Seuil
|année=1989
|page=251
}}
 
 
{{interprojet|w}}
Utilisateur anonyme