Différences entre les versions de « Elefthérios Venizélos »

meilleur modèle pour source livre
(meilleur modèle pour source livre)
(meilleur modèle pour source livre)
|langue=en
|traducteur=wikiquote
|nomprécisions=Elefthérios Venizélos, à propos des légendes entourant sa naissance
}}
{{Réf PubLivre
|sourcetitre=Paschalis Kitromilides, ''Eleftherios Venizelos, the Trials of Statesmanship'', p.39, Edinburgh Univesity Press, 2008
|nom=Elefthérios Venizélos, à propos des légendes entourant sa naissance
|auteur=Paschalis Kitromilides
|date=années 1920-1930
|éditeur=Edinburgh Univesity Press
|lieu=
|année=2008
|source=Paschalis Kitromilides, ''Eleftherios Venizelos, the Trials of Statesmanship'', p.39, Edinburgh Univesity Press, 2008
|page=39
}}
 
|langue=en
|traducteur=wikiquote
|nomprécisions=Elefthérios Venizélos à propos de l'incendie de La Canée par les Turcs
}}
{{Réf PubLivre
|titre=Life of Venizelos
|nom=Elefthérios Venizélos à propos de l'incendie de La Canée par les Turcs
|auteur=S.B Chester
|date=1897
|éditeur=Constable
|source=S.B Chester, ''Life of Venizelos'', Constable, 1921
|année=1921
|page=
}}
 
{{citation|citation=La victoire allemande serait un désastre pour la liberté en Europe en général et l'indépendance des petits États en particulier. Je suis persuadé que nous devons contribuer à ce que la Triple Entente soit victorieuse. La Grèce en outre serait prête à s'associer à ces puissances de la Triple Entente, si la Bulgarie était convaincue de marcher avec nous ou au moins se retrancher dans la neutralité.
|nomprécisions=Elefthérios Venizélos, télégramme au Ministère roumain des Affaires étrangères, post-scriptum pour Dimitru Ionescu
|original=
|langue=el
|traducteur=
}}
{{Réf PubLivre
|titre=Souvenirs
|nom=Elefthérios Venizélos, télégramme au Ministère roumain des Affaires étrangères, post-scriptum pour Dimitru Ionescu
|auteur=Dumitru Ionescu
|date=fin 1914
|éditeur=Payot
|lieu=
|année=1919
|source=Dumitru Ionescu, ''Souvenirs'', Payot, 1919, p. 196.
|page=196
}}
 
{{citation|citation=Tout notre cerveau, tout notre cœur, toute notre vie, nous devons les employer à grandir, à renforcer nos souverains. Et nous savons bien qu'à leur tour, ils ne feront que nous réduire s'ils ne peuvent pas nous détruire. / We must employ all our mind, all our heart, all our life to make our sovereigns better, to strengthen them. And we know, that they, in return, will do nothing but belittle us if they can't destroy us.
|original=We must employ all our mind, all our heart, all our life to make our sovereigns better, to strengthen them. And we know, that they, in return, will do nothing but belittle us if they can't destroy us.
|original=
|langue=fren
|traducteur=wikiquote
|nomprécisions=Elefthérios Venizélos, à Dimitru Ionescu
}}
{{Réf PubLivre
|titre=Souvenirs
|nom=Elefthérios Venizélos, à Dimitru Ionescu
|auteur=Dumitru Ionescu
|date=janvier 1914
|éditeur=Payot
|lieu=
|année=1919
|source=Dumitru Ionescu, ''Souvenirs'', Payot, 1919, p. 200.
|page=200
}}