Différences entre les versions de « Antonio Porchia »

3 118 octets ajoutés ,  il y a 12 ans
aucun résumé de modification
m (erreur)
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=10
|langue=es
}}
 
{{citation|Avant de parcourir mon chemin, j'étais mon chemin.
|original=Antes de recorrer mi camino yo era mi camino.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=10
|langue=es
}}
 
{{citation|Mon père, en s'en allant, a donné un demi siècle à mon enfance.
|original=Mi padre, al irse, le regaló medio siglo a mi infancia.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=11
|langue=es
}}
 
{{citation|Celui qui me tient d'un fil n'est pas fort; ce qui est fort, c'est le fil.
|original=Quien me tiene de un hilo no es fuerte; lo fuerte es el hilo.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=11
|langue=es
}}
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=12
|langue=es
}}
 
{{citation|Si tu ne lève pas tes yeaux, tu croiras être le point le plus haut.
|original=Si no levantas los ojos, creerás que eres el punto más alto.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=12
|langue=es
}}
 
{{citation|On vit avec l'espérance d'arriver à être un souvenir.
|original=Se vive con la esperanza de llegar a ser un recuerdo.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=13
|langue=es
}}
 
{{citation|Je pense que nous nous habitons les uns les autres, mais pas habités. Parce que nous ne pourrions pas nous habiter les uns les autres, habités.
|original=Creo que nos habitamos unos a otros, pero no habitados. Porque no podríamos habitarnos unos a otros, habitados.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=15
|langue=es
}}
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=17
|langue=es
}}
 
{{citation|Ce qui nous avons payé avec notre vie n'est jamais cher.
|original=Lo pagado con nuestra vida nunca es caro.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=18
|langue=es
}}
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=19
|langue=es
}}
 
{{citation|Quand ta douleur est un peu plus grande que ma douleur, je me sens un peu cruel.
|original=Cuando tu dolor es un poco mayor que mi dolor, me siento un poco cruel.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=21
|langue=es
}}
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=22
|langue=es
}}
 
{{citation|La fleur que tu as dans tes mains est née aujourd'hui et elle a déjà ton âge.
|original=La flor que tienes en tus manos ha nacido hoy y ya tiene tu edad.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=25
|langue=es
}}
 
{{citation|Nous avons un monde pour chacun, mais nous n'avons pas un monde pour tous.
|original=Tenemos un mundo para cada uno, pero no tenemos un mundo para todos.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=27
|langue=es
}}
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=28
|langue=es
}}
 
{{citation|La douleur ne nous suit pas: elle marche en avant.
|original=El dolor no nos sigue: camina adelante.
|langue=es
}}
{{réf Livre|titre=Voces|auteur=Antonio Porchia|éditeur=Hachette|année=[[w:1970|1970]]|page=29
|langue=es
}}
46

modifications