« Jean Racine » : différence entre les versions

4 octets ajoutés ,  il y a 13 ans
mise en ordre des citations (ordre chrono de publication des pièces)
(→‎Phèdre : +1)
(mise en ordre des citations (ordre chrono de publication des pièces))
'''[[w:Jean Racine|Jean Racine]]''' (1639 - 1699) est un poète français tragique. Il est considéré, à l'égal de son aîné [[Corneille|Pierre Corneille]], comme l'un des deux plus grands dramaturges classiques français.
 
== ''Britannicus'' ==
 
{{citation|1=
{{personnage|Burrhus}} à {{personnage|Néron}} : Mais si de vos flatteurs vous suivez la maxime, <br />Il vous faudra, Seigneur, courir de crime en crime, <br />Soutenir vos rigueurs par d'autres cruautés, <br />Et laver dans le sang vos bras ensanglantés.
|langue = {{fr}}
}}
{{Réf Livre|titre=Britannicus|auteur=Jean Racine|éditeur=GF Flammarion|année=1669|page=82 vers 1343-1346|acte=IV|scène=3|s=}}
 
== ''Andromaque'' ==
|s=}}
 
== ''BajazetBritannicus'' ==
 
{{citation|1=
{{personnage|Burrhus}} à {{personnage|Néron}} : Mais si de vos flatteurs vous suivez la maxime, <br />Il vous faudra, Seigneur, courir de crime en crime, <br />Soutenir vos rigueurs par d'autres cruautés, <br />Et laver dans le sang vos bras ensanglantés.
{{Personnage|Atalide}} à {{Personnage|Zaïre}} : Mon unique espérance est dans mon désespoir.}}
|langue = {{fr}}
{{Réf Livre|titre=Bajazet
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Livre de poche
|année=1992
|page=40
|acte=I
|scène=4
|ISBN=2-253-06008-9
|année d'origine=1672
|collection=Livre de poche
|vers=335
|s=}}
 
== ''Phèdre'' ==
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Théramène}} : Si je la haïssais, je ne la fuirais pas.}}
 
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Le Livre de poche
|année=1999
|acte=I
|scène=1
|page=31
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Phèdre}} à {{personnage|Oenone}} : Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue ;
}}
{{Réf Livre|titre=Œuvre de Britannicus|auteur=Jean Racine|éditeur=GF Flammarion|année=1669|page=82 vers 1343-1346|acte=IV|scène=3|s=}}
|auteur=Jean Racine
|titre de la contribution=Phèdre
|éditeur=Hachette
|année=1885
|acte=I
|scène=3
|page=323
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Thésée}} : Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés; <br />Et jamais on n'a vu la timide innocence<br />
Passer subitement à l'extrême licence.
}}
 
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Le Livre de poche
|année=1999
|acte=IV
|scène=2
|page=76
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Thésée}} : Le jour n'est pas plus pur que le fond de mon cœur.}}
 
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Le Livre de poche
|année=1999
|acte=IV
|scène=2
|page=77
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Théramène}} : La fille de Minos et de Pasiphaé.
|précisions=Vers fameux pris comme le modèle de tout alexandrin}}
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Gallimard
|collection=Bibliothèque de la Pléiade
|année=1999
|acte=I
|scène=1
|page=822
|s=}}
 
== ''Bérénice'' ==
|langue=
}}
 
== ''Bajazet'' ==
 
{{citation|1=
{{Personnage|Atalide}} à {{Personnage|Zaïre}} : Mon unique espérance est dans mon désespoir.}}
{{Réf Livre|titre=Bajazet
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Livre de poche
|année=1992
|page=40
|acte=I
|scène=4
|ISBN=2-253-06008-9
|année d'origine=1672
|collection=Livre de poche
|vers=335
|s=}}
 
== ''Phèdre'' ==
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Théramène}} : Si je la haïssais, je ne la fuirais pas.}}
 
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Le Livre de poche
|année=1999
|acte=I
|scène=1
|page=31
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Phèdre}} à {{personnage|Oenone}} : Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue ;
}}
{{Réf Livre|titre=Œuvre de Jean Racine
|auteur=Jean Racine
|titre de la contribution=Phèdre
|éditeur=Hachette
|année=1885
|acte=I
|scène=3
|page=323
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Thésée}} : Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés; <br />Et jamais on n'a vu la timide innocence<br />
Passer subitement à l'extrême licence.
}}
 
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Le Livre de poche
|année=1999
|acte=IV
|scène=2
|page=76
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Thésée}} : Le jour n'est pas plus pur que le fond de mon cœur.}}
 
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Le Livre de poche
|année=1999
|acte=IV
|scène=2
|page=77
|s=}}
 
{{citation|1=
{{personnage|Hippolyte}} à {{personnage|Théramène}} : La fille de Minos et de Pasiphaé.
|précisions=Vers fameux pris comme le modèle de tout alexandrin}}
{{Réf Livre|titre=Phèdre
|auteur=Jean Racine
|éditeur=Gallimard
|collection=Bibliothèque de la Pléiade
|année=1999
|acte=I
|scène=1
|page=822
|s=}}
 
 
 
{{interprojet|s=Jean Racine|commons=Jean Racine|w=Jean Racine}}
116

modifications