Différences entre les versions de « Loïc Decrauze »

3 417 octets ajoutés ,  il y a 12 ans
Ajouts citations extraits de "A l'aune de soi"
(Ajouts citations extraits de "A l'aune de soi")
|date=3 novembre 2001
|source=[http://journal-refractaire2001.blogspot.com/2001/01/novembre.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
== ''A l'aune de soi'', 2002 ==
 
{{citation|citation=[A propos de la guerre d'Algérie] Tous ces individus ordinaires qui peuvent s’adonner à la plus abjecte bestialité, pire même car sans objectif vital, me sidèrent. Le long chemin vers ce que l’on prétend humanité ne laisse augurer que tripes à l’air, boucherie toujours recommencée et inutiles massacres.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=16 mars 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2002/12/marsavril.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=Pitrerie que la conscience universelle : les particularismes barbares règnent sans partage.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=3 avril 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2002/12/marsavril.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=L’univers de l’automobile reine et des automobilistes crétinisants et criminels en puissance me révulse de plus en plus : les vitesses excessives en ville, les feux grillés, l’agressivité impunie, les inconséquences pouvant finir en drame humain. Tout cela me conforte dans un dégoût nauséeux.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=8 juin 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2007/04/mai.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=L’écriture authentique d’un diariste a sans doute plus de peine à être attractive, pour le lecteur, parce qu’elle ne se pare d’aucune construction préméditée et limite son esthétisme à la spontanéité plus ou moins talentueuse du premier jet.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=5 juillet 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2002/12/juillet.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=Quelle ambivalence dans ces religions monothéistes : sources d’une certaine morale, d’une approche plus humaine de la relation à l’autre, elles peuvent tout aussi bien, avec des exégètes mal intentionnés, légitimer les pires atrocités. Cela suffit à prouver leur caractère foncièrement humain, et non divin.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=6 août 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2002/12/aot.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=Le temps des moissons de la Camarde dans nos contrées affectives ou amicales doit être particulièrement douloureux et angoissant lorsqu’on sait que notre moment d’être cueilli est naturellement (et si vite !) arrivé. Je pressens ce que seront ces décennies canoniques, si j’y parviens. Les remontées nostalgiques, les regrets de l’irréalisé, le sentiment de ne pas avoir embrassé à plein chaque seconde et, peut-être, la sérénité de celui qui s’inscrit dans une histoire collective, au-delà de soi.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=19 août 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2002/12/aot.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=La barbarie des religieux, des israéliens aux palestiniens du Proche-Orient jusqu’aux catholiques et protestants de Belfast, démontre l’effroyable dangerosité de se soumettre à une idéologie, quelle qu’elle soit, et de ne vivre qu’à travers elle. Cela constitue la première des immaturités de l’espèce humaine.}}
{{Réf Pub|nom=A l'aune de soi
|date=20 novembre 2002
|source=[http://journal2002.blogspot.com/2002/12/novembre.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
85

modifications