Différences entre les versions de « Aide:Comment modifier une page »

revert (vandalisme?) 212.195.193.32
(Rolf Steiner, du Biafra au Soudan)
(revert (vandalisme?) 212.195.193.32)
[[da:Wikipedia:Hvordan redigerer jeg en side]]
Rolf Steiner né en 1933, s’engage à 17 ans dans la légion étrangère. Il combat successivement en Indochine), puis en Algérie où il rejoint les rangs de l’OAS et est incarcéré à la prison de la Santé en tant que prisonnier politique. À sa sortie de prison, en 1967, le Biafra tentait désespérément de dépenser l’argent du pétrole et les fonds secrets des services spéciaux français. C’est ainsi que le pilote suédois, le comte von Rosen, devenu l’homme incontournable d’un réseau de mercenaires entre l’Europe et l’Afrique. Le comte suédois allait même jusqu’à payer des sociétés suisses de relations publiques pour qu’elles rendent compte des exploits de ses pilotes mercenaires. Les pilotes étaient payés entre 8000$ et 10 000$ cash par mois pour acheminer des vivres et des munitions aux rebelles du Biafra. L’argent coulait à flot, les mercenaires affluaient et un chien de guerres comme le célèbre Roger Faulques était même payé 100 000 £ sterling pour recruter une centaine d’hommes pour une période de 6 mois. La plupart étaient des mercenaires du Congo, violents et incompétents. Steiner s’éloigne vite de cette engeance et décide de rester au Biafra sans toucher de solde. Il devient officier de l’armée du Biafra et est élevé au rang de colonel. Steiner ne sera jamais un mercenaire, mais un homme de guerre dont la devise « honneur et fidélité » sera sa ligne de conduite dans son implication dans le conflit du Biafra. Il décide de créer une organisation appelée « Madonna I » c'est-à-dire un réseau de camps d’entraînement, de fabriques de munitions, et de sources de ravitaillement, car depuis juillet 1968, Steiner éprouvait le besoin de créer une unité spécialisée dans les méthodes des commandos. Mais il savait que tout succès dépendait d’une autosuffisance de ses forces. C’est la méthode Steiner, qui applique les modèles d’organisation industrielle et moderne à l’art de la guerre, et à la guérilla. Ses hommes de la Quatrième Brigade Commando, « the black legion » remporta de nombreux succès contre les unités nigérianes commandées par des officiers soviétiques. Le sigle de l’unité d’élite Ibos est un « jolly rogers » une tête de mort avec la devise « Honneur et fidélité » Il organise avec succès des opérations commandos sur les arrières de l’ennemi. Ses succès militaires rendent jaloux les officiers des forces rebelles alors que l’armée subit de nombreux revers dans sa guerre de positions avec les Nigérians. Steiner ne pourra cependant pas mener à bien son projet de créer un réseau de résistance basé sur sa méthode. Sa position devient difficile quand les services secrets français, voyant qu’ils ne peuvent l’utiliser pour faire pression sur l’armée biafraise, arrêtent les livraisons d’armes vers la province sécessionniste. Le Général Ojukwa, chef des armées rebelles lui retire le commandement de la Steiner Division Commando, et il démissionne et est arrêté en sortant du bureau du général puis il est expulsé du pays les menottes aux poings… On le retrouve quelques années plus tard au sud Soudan avec les tribus Anyana qui combattent les islamistes du Nord. Il enseigne aux tribus animistes des nouvelles méthodes d’agriculture ainsi que des techniques d’autodéfense, et des systèmes d’organisation civiques. Seiner devient « de facto » le « roi » d’une confédération de guerriers noubas militarisés en unité commandos. Son domaine, inspiré des « Madonna I » se nomme « Fort Amaury », et autour de son HQ il organise un réseau économique et militaire en vue de lancer une attaque décisive sur les garnisons soudanaises. Il organise un trafic d’armes entre l’Ouganda et les monts noubas avec l’assentiment du Général Idi Amin Dada. Des caravanes de contrebandes traversent la frontière pour aller ravitailler les combattants nubas. Alors qu’il s’apprête à regagner l’Europe, Il est traîtreusement arrêté par les Ougandais qui n’hésitent pas à le livrer au Soudan en 1970. Il passe 4 ans en prison où il est torturé et battu. Le supplice favori de ses tortionnaires était de lui injecter du piri-piri, une pâte de piment, directement dans l’estomac avec une pompe, la douleur était épouvantable au point que ses tortionnaires étaient obligés de l’attacher sur son lit, trois mois après Steiner ressentait encore les effets…C’est à la suite de ce traitement inhumain que Rolf Steiner, aveugle et malade pour le restant de ses jours, est mort en Afrique du Sud d’une insuffisance rénale et depuis l’action solitaire de Steiner près de 3 millions de personnes ont été tuées ou réduites en esclavage dans l’indifférence générale…
[[de:Wikipedia:Wie man eine Seite bearbeitet]]
[[en:Wikipedia:How to edit a page]]
[[eo:Kiel redakti pagxon]]
[[es:Cómo se edita una página]]
[[ja:Wikipedia:編集の仕方]]
[[sv:Wikipedia:Hur man redigerar en sida]]
[[zh:Wikipedia:%E5%A6%82%E4%BD%95%E7%BC%96%E8%BE%91%E9%A1%B5%E9%9D%A2]]
 
Cet article a pour but d'<b>apprendre à modifier une page</b>, c'est-à-dire y ajouter du contenu, le corriger ou le mettre en forme.
 
Le système se veut le plus simple possible. Ouvrez le [[Wikipédia:Bac à sable|Bac à sable]] pour vous entraîner. Sur cette page:
# '''Cliquez''' sur le lien ''Modifier cette page'' qui se trouve en bas et en haut de chaque page (peu importe lequel vous choissisez).
# Vous verrez apparaître une page jaune avec un cadre blanc au milieu avec du texte. En fait, c'est le «&nbsp;code wiki&nbsp;» de la page qui était affichée auparavant. '''Modifiez''' le texte, tapez-y vos ajouts, corrigez les fautes d'orthographe... N'ayez pas peur pour la mise en page, un wikipédien expérimenté s'occupera de vos textes pour les mettre en forme.
# '''Cliquez''' sur ''prévisualisation''. Vous verrez affichée en bas la page comme elle apparaîtra plus tard avec un navigateur. La prévisualisation est recommandée pour repérer les erreurs de frappe etc.
# Quand vous avez terminé, cliquez sur '''sauvegarder'''
# Voilà, c'est terminé, vous voyez maintenant l'article corrigé.
 
La syntaxe complète du «&nbsp;code wiki&nbsp;» qui permet la mise en forme du texte se trouve sur la page [[Wikipédia:Syntaxe wikipédia]].
 
c'est le principe des fichiers open source
51

modifications