Différences entre les versions de « Loïc Decrauze »

1 319 octets ajoutés ,  il y a 11 ans
m
(Ajout citation de "Renaissance à oeillères")
m (→‎Renaissance à oeillères, 1995 : Ajout de citations)
}}
 
{{citation|citation=[Sur sa grand-mère] Benjamine à la maison des chenus de Fontès, digne pour sa survie, lucide pour son intégrité, elle ne s'acclimate pas aux hurlements nocturnes, aux stigmates de la décrépitude, aux débilitantes mimiques des trognes fripées, à la mouvance pénible de corps plus terrestres que jamais, aux dérives de comportements, signe non plus de singularités roboratives, mais de l’atroce déliquescence d'esprits en sursis.}}
{{Réf Pub|nom=Renaissance à oeillères
|date=22 avril 1995
|source=[http://pamphlet1995.blogspot.com/1995/01/marsavril.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=Le septennat des gourdes, voilà ce que laisse préfigurer l'arrivée de Chirac à l'Élysée.}}
{{Réf Pub|nom=Renaissance à oeillères
|date=10 décembre 1995
|source=[http://pamphlet1995.blogspot.com/1995/01/novembredcembre.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
{{citation|citation=''Big Média'' ouvre ses ondes aux abrutis, aux incultes baveux, aux échoués fort en gueule. La démocratie est une poufiasse caséeuse aux fondements écartés pour les enculeurs de mouches.}}
{{Réf Pub|nom=Renaissance à oeillères
|date=10 décembre 1995
|source=[http://pamphlet1995.blogspot.com/1995/01/novembredcembre.html Blogspot.com]
|auteur=Loïc Decrauze
}}
 
== ''L’Aristocratie libertaire chez Léautaud et Micberth'', 1996 ==
85

modifications