Différences entre versions de « Léon Bloy »

2 102 octets ajoutés ,  il y a 10 ans
→‎Mon journal, 1896-1900 : ajout citations
(→‎Mon journal, 1896-1900 : ajout citations)
|année=1904
|page=293}}
 
{{citation|citation=Le Tsar a passé tout près de moi avec toute la chie-en-lit, sans que je pusse l'apercevoir, tant la haie de viande patriote était compacte entre moi et cet avorton.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=187}}
 
{{citation|citation=Avantage de la laideur sur la beauté. La beauté finit et la laideur ne finit pas.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=213}}
 
{{citation|citation=Une preuve bien certaine de l'infirmité de notre mémoire, c'est notre ignorance de l'''avenir''.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=218}}
 
{{citation|citation=Les riches environnent Paris comme une circonvallation de fumier autour d'une porcherie monstrueuse.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=227}}
 
{{citation|citation=Je ne suis et ne veux être ni dreyfusard, ni antidreyfusard, ni antisémite. Je suis anticochon, simplement, et, à ce titre, l'ennemi, le vomisseur de tout le monde, à peu près. (...) Avec moi on est sûr de ne prendre parti pour personne, sinon pour moi contre tout le monde et d'écoper immédiatement de tous les côtés à la fois.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=288}}
 
{{citation|citation=(...) je me fous de la politique d'autant mieux que je suis installé, depuis des lustres, sur un pic intellectuel d'où le grouillement contemporain est à peine discernable.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=300}}
 
{{citation|citation=Il est intolérable à la raison qu'un homme naisse gorgé de biens et qu'un autre naisse au fond d'un trou à fumier.}}
{{Réf Livre
|titre=Mon journal
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=310}}
 
== ''Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne'' ==
85

modifications