Différences entre versions de « Léon Bloy »

5 046 octets ajoutés ,  il y a 11 ans
(→‎Mon journal, 1896-1900 : ajout citations)
|année=1935
|page=19}}
 
{{citation|citation=Il y a aussi les automobiles. Espèce de délire homicide et démoniaque. Aucune sécurité. Ce matin, le cocher de notre voiture me montrait une de ces machines qui a tué récemment une vieille femme et qui semble prête à recommencer. Aucun châtiment. L'écraseur a donné un peu d'argent et tout est dit.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=388}}
 
{{citation|citation=A propos des automobiles et des trains électriques, (...) les inventions modernes tendent de plus en plus à donner aux hommes les moyens de ''fuir''.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=396}}
 
{{citation|citation=J'ai l'âme ankylosée, rouillée, immobile. Je suis comme une vieille horloge pleine de poussière.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=398}}
 
{{citation|citation=[Après la destruction, le 8 mai 1902, de Saint-Pierre de la Martinique par l'éruption de la montagne Pelée.] On a récolté près d'un million, pour la Martinique. Les malheureux en recevront-ils seulement un quarantième ? J'imagine que les secours en argent iront surtout à quelques millionnaires dont l'opulence a été plus ou moins entamée par le volcan et qui ont besoin de ''se refaire''. Pour ce qui est des mourants de faim, on leur expédiera de la morue invendable, des farines avariées, des conserves en putréfaction, tous les rebuts et déchets des entrepôts de la France ou de l'Angleterre. Les fournisseurs nageront dans l'allégresse et les tenanciers de la Compassion publique achèteront des immeubles situés à d'énormes distances de tout cratère.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=413}}
 
{{citation|citation=Il y a environ vingt-cinq ans que j'ai commencé ma vie d'écrivain, vie qui a été infiniment dure, ayant toujours préféré l'indigence et même le décri aux vacheries ou prostitutions littéraires qui ont porté plusieurs de mes anciens camarades à l'Académie et au Pouvoir.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=419}}
 
{{citation|citation=On peut être un imbécile et pratiquer tout de même l'imparfait du subjonctif, cela s'est vu. Mais la haine de l'imparfait du subjonctif ne peut exister que dans le coeur d'un imbécile.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=419}}
 
{{citation|citation=Un des inconvénients les moins observés du suffrage universel, c'est de contraindre des citoyens en putréfaction à sortir de leurs sépulcres pour élire ou pour être élus. Le Président de la République est probablement une charogne.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=468}}
 
{{citation|citation=A force d'avilissement, les journalistes sont devenus si étrangers à tout sentiment d'honneur qu'il est absolument impossible, désormais, de leur faire comprendre qu'on les vomit et qu'après les avoir vomis, on les réavale avec fureur pour les déféquer. La corporation est logée à cet étage d'ignominie où la conscience ne discerne plus ce que c'est que d'être un salaud.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=472}}
 
{{citation|citation=[Après une course automobile Paris-Madrid] Cette chose moderne paraît démoniaque, de plus en plus. Se représente-t-on l'horreur de ces deux ou trois cents voitures hideuses lancées comme des boulets et triturant, chacun à son tour, d'un bout de l'horizon à l'autre, les mêmes lambeaux sanglants ! Il y a des consolations. Une des voitures a pris feu et le chauffeur a été heureusement carbonisé.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=482}}
 
{{citation|citation=Il est évident que tout automobiliste ambitieux est ''un assassin avec préméditation'', puisque un tel sport implique, à son escient et à peu près nécessairement, le massacre de toute créature animée qui pourra se rencontrer sur son chemin. Cela est formel, absolu, indiscutable et l'avachissement inouï des contemporains est seul capable d'expliquer l'ignoble patience qui encourage ce meurtrier.}}
{{Réf Livre
|titre=Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=484}}
 
== Correspondance ==
85

modifications