Différences entre versions de « Léon Bloy »

3 726 octets ajoutés ,  il y a 10 ans
(Ajout citations de "L'Invendable")
(→‎L'Invendable, 1904-1907 : ajout citations)
|année=1999
|page=548}}
 
{{citation|citation=Lagny m'accuse enfin d'''obscénité''. C'est une promotion. Jusqu'ici j'ai langui dans l'ignominie inférieure. Je n'étais que scatologue.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=567}}
 
{{citation|citation=Ce matin, désastre. Je trouve la fosse ouverte, ma fosse à moi, les vidangeurs ayant omis de la refermer après l'avoir vidée. Aspect horrible et puanteur épouvantable, démocratique.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=571}}
 
{{citation|citation=On peut tout contre moi, excepté me décevoir. Avec ou sans mérite, je suis trop établi dans la vie surnaturelle pour que le démon de l'Illusion puisse avoir sur mon âme un pouvoir quelconque.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=572}}
 
{{citation|citation=J'ai fait mes plus beaux voyages sur des routes mal éclairées.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=583}}
 
{{citation|citation=La Misère est le manque du ''nécessaire'', la Pauvreté est le manque du ''superflu''.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=592}}
 
{{citation|citation=[Sur l'automobile] On sait l'abus atroce de cette hideuse et homicide machine, destructive des intelligences autant que des corps, qui fait nos délicieuses routes de France aussi dangereuses que les quais de l'enfer et qu'on ne pourra jamais suffisamment exécrer.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=607}}
 
{{citation|citation=Chaque fois que la République ôte sa chemise, c'est pour en mettre une plus merdeuse. Le maître, cette fois, le dictateur, c'est Clémenceau, environné de ses domestiques, parmi lesquels Briand le souteneur et la fille Picquart. A quelle cuvée vont se livrer encore ces chiens ?}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=620}}
 
{{citation|citation=Je pense qu'il n'ya jamais eu d'époque aussi dénuée d'intérêt. Uniformité désespérante de la platitude et de l'ordure, attestée par les sécrétions du journalisme.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=640}}
 
{{citation|citation=Le retour sur le passé ne donne que de la poussière. On est étonné de voir le peu d'importance, la vanité parfaite de tout ce qui avait agité le coeur.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=649}}
 
{{citation|citation=Je crois fermement que le Sport est le moyen le plus sûr de produire une génération d'infirmes et de crétins malfaisants. (...) Ceux qui m'ont lu savent que l'unique sport qui "m'a particulièrement séduit depuis mon adolescence" est la trique sur le dos de mes contemporains et le coup de pied dans leur derrière.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=650}}
 
{{citation|citation=Je reviens de la basilique, saturé de tristesse, ayant vu quelques touristes... Puis je me suis dit que l'irrévérence de ces animaux est moins offensante pour Dieu que la médiocrité des dévots qui baisent la terre ostensiblement.}}
{{Réf Livre
|titre=L'Invendable
|auteur=Léon Bloy
|éditeur=Robert Laffont
|collection=Bouquins
|année=1999
|page=651}}
 
== Correspondance ==
85

modifications