« Jules Guesde » : différence entre les versions

36 octets ajoutés ,  il y a 13 ans
Aucun résumé des modifications
}}
 
==[[w:En Garde !|En Garde !]]==
 
{{Citation|la [[concurrence]] vitale en tant que concurrence intestine, entre hommes, n'est pas fatale ; qu'elle n'est pas productrice de progrès, et que le progrès dans la société humaine est en raison inverse de la concurrence vitale humaine.}}
}}
 
{{Citation|la [[concurrence]] vitale intestine ou intérieurintérieure ne s'impose pas à l'homme sociable ou que ce dernier puisse s'en affranchir, c'est ce que suffirait à établir la société même créée par l'hommes. Qui dit société dit rapports fondés sur la communauté des intérêts. C'est la solidarité "l'aidons-nous les uns les autres" qui, se substitué à l'antagonisme, au "tue-moi ou je te tue" de l'homme a permis à l'homme denevudevenu social de triompher dans la lutte - celle-ci nécessaire - qu'il lui a fallu soutenir contre tout ce qui n'était pas lui, contre les forces organiques et inorganiques de la nature ennemie.}}
{{Réf Livre|titre=En Garde !
|auteur=Jules Guesdes
}}
 
{{Citation|Et lorsque le [[socialisme]] entend substituer à l'antagonisymes des intérêts la solidarité absolue des intérêts et supprimer la lutte pour l'existence entre les hommes pour activer la "lutte pour l'existence" de l'humanité contre les forces de la nature domptés et mise au service de tous par l'association des efforts musculaires et cérébraux de tous, loins d'être hors de la science, en contradiction avec la science, le socialisme travaille à y faire rentrer la société.}}
{{Réf Livre|titre=En Garde !
|auteur=Jules Guesdes
700

modifications