Tierno Monénembo

Tierno Monénembo (de son vrai nom Thierno Saïdou Diallo) est un écrivain guinéen francophone né le à Porédaka (Guinée). Il fut lauréat du Grand prix littéraire de l'Afrique noire en 1986 et du prix Renaudot en 2008.


Les Écailles du ciel, 1986Modifier

La chance ne pénètre pas le derrière de celui qui dort.
  • Les Écailles du ciel, Tierno Monénembo, éd. Seuil, coll. « Points », 1986  (ISBN 978-2-02-031448-0), chap. 1, p. 35


La parole est une amante réticente qu'il faut laisser s'offrir librement pour ne pas déparer la beauté du monde…
  • Les Écailles du ciel, Tierno Monénembo, éd. Seuil, coll. « Points », 1986  (ISBN 978-2-02-031448-0), chap. 1, p. 36


Une mort prématurée arrive toujours à qui veut tout voir et tout entendre.
  • Les Écailles du ciel, Tierno Monénembo, éd. Seuil, coll. « Points », 1986  (ISBN 978-2-02-031448-0), chap. 1, p. 39


Un mari heureux ne voit que ce qu'on lui montre.
  • Les Écailles du ciel, Tierno Monénembo, éd. Seuil, coll. « Points », 1986  (ISBN 978-2-02-031448-0), chap. 1, p. 48


Il n'a pas une âme comme tout le monde le griot. Son âme à lui, c'est la parole.
  • Les Écailles du ciel, Tierno Monénembo, éd. Seuil, coll. « Points », 1986  (ISBN 978-2-02-031448-0), chap. 1, p. 65


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :