Trinh Xuan Thuan

astrophysicien et écrivain vietnamo-américain

Trinh Xuan Thuan (né en 1948 à Hanoï) est un astrophysicien et écrivain originaire du Viêt Nam.

Trinh Xuan Thuan, en 2015.

CitationsModifier

La mélodie secrète, 1988Modifier

La nature n'est pas muette. Tel un orchestre lointain, elle nous fait constamment parvenir des fragments de musique et des notes éparses. Mais elle ne veut pas tout nous livrer sur un plateau. La mélodie qui unit les fragments de musique manque. Le fil conducteur des notes est dissimulé. C'est à nous de percer les secrets de cette mélodie cachée pour l'entendre dans toute sa radieuse beauté.
  • L'auteur précise sa source : François Jacob, La Statue intérieure, Seuil, 1987, p. 305 [ndr : la citation est simplement reformulée]


Le chaos et l'harmonie, 1997Modifier

La beauté des choses est dans l’œil de celui qui les voit. Elle peut surgir à tous les coins de rue, se faufiler en chacun de nos objets quotidiens, pourvu que nous soyons disposés à la voir.
  • Le chaos et l'harmonie : la fabrication du réel (1997), Trinh Xuan Thuan, éd. Fayard, 2001  (ISBN 2-213-03200-9), chap. Vérité et beauté, p. 25


Les calculs par ordinateur confirment que, tant que le taux de croissance est modéré, avec une valeur comprise entre 1 et 3, la population reste stable. Mais lorsque le taux de croissance dépasse la valeur 3 (correspondant au triplement de la population chaque année), l'équilibre est rompu et la population se met à osciller entre deux valeurs distinctes d'une année sur l'autre. Si le taux de croissance est encore plus élevé, les dédoublements se produisent (4, 8, 16, 32, 64, etc.) et les cycles s'allongent de plus en plus. Cette régularité disparaît lorsque le taux de croissance dépasse 3,57. Le Chaos prend alors le dessus : la périodicité laisse place à l'aléatoire.


Les voies de la lumière, 2007Modifier

Parce que la propagation de la lumière n'est pas instantanée, nous voyons l'univers avec toujours un certain retard, et c'est ce retard qui nous permet de remonter dans le temps, d'explorer le passé de l'univers.

EntretienModifier

Deux degrés de plus, c’est invivable, les peuples doivent réagir. C’est bien beau de chercher la vie ailleurs, prenons tout d’abord soin de celle-ci.
  • « Tout l'Univers », Trinh Xuan Thuan [entretien avec le journaliste Chistian Lecomte], Le Temps, 14 octobre 2019, p. 22 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :