Ouvrir le menu principal

Enfer

selon de nombreuses religions, un état de souffrance extrême de l'esprit humain après sa séparation du corps

LittératureModifier

PoésieModifier

Robert Desnos, Rrose Sélavy, 1922Modifier

André Breton serait-il déjà condamné à la tâche de tondre en enfer des chats d'ambre et de jade ?
  • « Rrose Sélavy », Robert Desnos, Littérature Nouvelle Série, nº 7, Décembre 1922, p. 17


ThéâtreModifier

Jean-Paul SartreModifier

Alors, c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru… Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril… Ah ! quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres.


William ShakespeareModifier

Ariel (citant Ferdinand) : « L’enfer est vide, tous ses démons sont ici ! »
  • (en) Ariel : ‘Hell is empty,
    And all the devils are here.’

RomanModifier

Yasmina Khadra, L’Olympe des Infortunes, 2010Modifier

Je me suis réveillé dans un endroit sinistre qui n’était ni une ville ni un terrain vague. C’était peut-être l’enfer. [...] C’était plus que l’enfer, les gars, pire que la folie...
  • L’Olympe des Infortunes, Yasmina Khadra, éd. Julliard, 2010, p. 221-222


PhilosophieModifier

Gaston Bachelard, L'Eau et les rêves, 1942Modifier

La barque de Caron va toujours aux enfers. Il n'y a pas de nautonier du bonheur.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :