Feuille

organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

La feuille est, en morphologie végétale, l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les plantes vasculaires. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. C'est aussi le siège de la respiration et de la transpiration. Les feuilles peuvent se spécialiser, notamment pour stocker des éléments nutritifs et de l'eau. Dans les arts, la feuille devient un point de comparaison utilisé, par exemple, pour souligner la beauté, la fragilité ou la finesse de quelqu'un ou de quelque chose.

Feuilles de hêtre commun en été.

LittératureModifier

L’IliadeModifier

Sur terre les humains passent comme les feuilles : si le vent fait tomber les unes sur le sol, la forêt vigoureuse, au retour du printemps, en fait pousser bien d'autres ; chez les hommes ainsi les générations l'une à l'autre succèdent.
  • (grc)

    Οἵη περ φύλλων γενεὴ τοίη δὲ καὶ ἀνδρῶν.
    φύλλα τὰ μέν τ' ἄνεμος χαμάδις χέει, ἄλλα δέ θ' ὕλη
    τηλεθόωσα φύει, ἔαρος δ' ἐπιγίγνεται ὥρη·
    ὣς ἀνδρῶν γενεὴ ἣ μὲν φύει ἣ δ' ἀπολήγει.

  • Le guerrier troyen Glaucos parlant à l'Achéen Diomède sur le champ de bataille de Troie.


Richard Cowper, Le Testament de Corlay, 1982Modifier

La feuille morte protège et cache le bourgeon de la feuille nouvelle.
  • Le Testament de Corlay, Richard Cowper (trad. Claude Saunier), éd. Denoël, 1982, p. 119


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :