Ouvrir le menu principal

Georges Politzer

philosophe, théoricien marxiste et résistant français

Georges Politzer, né en 1903 à Nagyvárad (Hongrie) – aujourd'hui Oradea, en Roumanie (région de Transylvanie) – et mort pour la France, fusillé le 23 mai 1942 au Mont-Valérien, est un philosophe, résistant et théoricien marxiste français d'origine juive hongroise.

CitationsModifier

La Révolution française est l'honneur historique du peuple français. Le culte du passé glorieux qu'elle représente acquière un contenu et un sens nouveau à l'heure où la capitalisme français livre la nation à l'oppression d'un impérialisme étranger.
  • Écrit 1 - La philosophie et les mythes, Georges Politzer, éd. Éditions sociales., 1969, partie Révolution et contre-révolution au XX siècle, p. 316


La vie spirituelle a besoin d'une matière pour s'en nourrir; la philosophie a besoin d'une matière réelle pour être valable devant l'esprit.
Nous ne songeons point à une matière qui s'opposeraient à la pensée et qui, en face d'elle, constituerait une réalité à part et avec laquelle la pensée ne pourrait entrer en contact que grâce à une médiation instrumentale ou médiation théorique; il ne s'agit point de l'opposition classique de la matière et de la pensée. ...
  • Contre Bergson et quelques autres - écrits philosophiques 1924-1939, Georges Politzer, éd. Flammarion, 2013, partie Introduction publié dans 'L'Esprit' (1er cahier, mai 1926), p. 59