Henri-Frédéric Amiel

écrivain et philosophe suisse romand
Henri-Frédéric Amiel.

Henri-Frédéric Amiel (1821-1881) est un écrivain et philosophe suisse.

Grains de mil, 1854Modifier

Une erreur est d’autant plus dangereuse qu’elle contient plus de vérité. Le sophisme est plus vrai que l’absurdité ; aussi l’absurdité est-elle innocente et le sophisme redoutable.
  • Grains de mil, Henri-Frédéric Amiel, éd. Joël Cherbuliez, libraire-éditeur, 1854, partie Pensées, CXXVI. — Paradoxe, p. 181 (texte intégral sur Wikisource)


Journal intimeModifier

La bêtise aura toujours l’avantage du nombre.
  • Journal intime, Henri-Frédéric Amiel, éd. L’Âge d’Homme, coll. « Caryatides », 1989, t. IX — Février 1872-Juin 1874, Vendredi 29 Mars 72. Vendredi Saint, p. 90


Mille choses avancent, neuf cent quatre-vingt dix-huit reculent ; c’est là le progrès.
  • Journal intime, Henri-Frédéric Amiel, éd. L’Âge d’Homme, coll. « Caryatides », 1991, t. X — Juin 1874-Mars 1877, Mercredi 30 décembre 74, p. 178


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :