Léopold Sédar Senghor

personnalité politique franco-sénégalaise

Léopold Sédar Senghor est un poète et écrivain sénégalais, né le à Joal (Sénégal) et mort le à Verson (France). Il fut le premier président de la république du Sénégal.

Léopold Sédar Senghor (1948).

Chants d’ombre suivi de Hosties noires, 1945Modifier

Mes regrets, ce sont les toits qui saignent au bord des eaux, bercés par l’intimité des bosquets.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 11


Au fond du puits de ma mémoire, je touche ton visage où je puise l’eau qui rafraîchit mon long regret.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 14


Vivre avant de descendre, au-delà du plongeur, dans les hautes profondeurs du sommeil.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 18


Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l’Éternel, avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 22


Visage de l’aube du monde, ne t’ouvre pas comme un col tendre pour émouvoir ma chair.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 23


Voici que meurt l’Afrique des empires — c’est l’agonie d’une princesse pitoyable.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 31


Nous sommes les hommes de la danse, dont les pieds reprennent vigueur en frappant le sol dur.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 32


Toute victoire dure l’instant d’un battement de cils qui proclame l’irréparable doublement.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 60


Que vaste que vide la cour à l’odeur de néant Comme la plaine en saison sèche qui tremble de son vide.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 72


Aux champs de la défaite si j’ai replanté ma fidélité, c’est que Dieu de sa main de plomb avait frappé la France.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 75


Qui pourra vous chanter si ce n’est votre frère d’armes, votre frère de sang ?
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 81


Notre noblesse nouvelle est non de dominer notre peuple, mais d’être son rythme et son cœur.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 83


Tu ne m’entends pas quand je t’entends, telle la mère anxieuse qui oublie de presser le bouton du téléphone.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 89


La mort nous attend peut-être sur la colline ; la vie y pousse sur la mort dans le soleil chantant.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 92


Reconnais ton fils à l’authenticité de son regard, qui est celle de son cœur et de son lignage.
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 94


Peut-il voir le paradis perdu derrière l’horizon des temps fabuleux ?
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 105


Qui fera les travaux de honte si ce n’est ceux qui sont nés nobles ?
  • Chants d’ombre suivi de Hosties noires, Léopold Sédar Senghor, éd. Seuil, 1945  (ISBN 978-2-02-001655-1), p. 121


La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre, 1953Modifier

Il faut connaitre les dangers pour pouvoir éviter à temps.
  • La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (1953), Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji, éd. NEA/EDICEF, coll. « Afrique en poche », 1990  (ISBN 2-841-29832-9), p. 7


Prudence est mère de sûreté.
  • La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (1953), Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji, éd. NEA/EDICEF, coll. « Afrique en poche », 1990  (ISBN 2-841-29832-9), p. 35


Dans la vie, ceux qui ont doivent donner à ceux qui n’ont pas, ceux qui peuvent doivent faire pour ceux qui ne peuvent pas, et ceux qui savent doivent enseigner ceux qui ne savent pas.
  • La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (1953), Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji, éd. NEA/EDICEF, coll. « Afrique en poche », 1990  (ISBN 2-841-29832-9), p. 80


Pas de paix sans solitude et pas de bonheur sans paix.
  • La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (1953), Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji, éd. NEA/EDICEF, coll. « Afrique en poche », 1990  (ISBN 2-841-29832-9), p. 126


Bien réfléchir avant de parler est le meilleur moyen de trouver une réponse.
  • La Belle Histoire de Leuk-le-Lièvre (1953), Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji, éd. NEA/EDICEF, coll. « Afrique en poche », 1990  (ISBN 2-841-29832-9), p. 171


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :