Malek Chebel

anthropologue algérien

Malek Chebel est un anthropologue des religions et philosophe algérien né en 1953 et mort en 2016. Essayiste, auteur d'ouvrages spécialisés sur le monde arabe et l'islam, il est le créateur de l'expression « l’islam des Lumières » (2004). Il a enseigné dans de nombreuses universités à travers le monde.

Malek Chebel (2010)

Dictionnaire amoureuxModifier

De L’AlgérieModifier

A comme Algérie :
Le retour au pays a toujours été un problème, la joie indicible se mêlant presque instinctivement à la crainte de ne plus se sentir chez soi, d’être devenu un étranger.
  • Dictionnaire Amoureux de l’Algérie, Malek Chebel, éd. Plon, 2012  (ISBN 2-259-21236-0), p. 10


De l’islamModifier

Almées, concubines et bayadère :
Dans son Voyage en orient, Gérard de Nerval a écrit : « J’ai parlé de ces dernières sous le nom d’almées en cédant, pour être plus clair, au préjugé européen. Les danseuses s’appellent ghawasies ; les almées sont des chanteuses » [...]. Les voyageurs qui ont assisté à des fêtes arabes ou turques ont tous été surpris par la liberté et la sensualité des courtisanes et des danseuses. L’almée, à la fois danseuse et chanteuse et concubine, maitrise au moins un art précieux comme la musique, la danse ou le chant.
  • Dictionnaire Amoureux de l’islam, Malek Chebel, éd. Plon, 2004  (ISBN 225919799X), p. 30


De la SagesseModifier

La sagesse des hommes est souvent à leur image, à moins qu'elle soit la seule image acceptable [...]
  • Petit livre de - Paroles et sagesses d'islam, Malek Chebel, éd. EDI8, 2012  (ISBN 9782754047661), p. Préambule


Citations sur le DjihadModifier

(...), la notion de djihad doit être prise comme un effort au service de Dieu, immense au demeurant, mais qui ne nécessite pas forcément le recours aux armes, et ne doit en aucun cas se terminer par des morts.
  • Dictionnaire encyclopédique du Coran, Malek Chebel, éd. Fayard, 2009  (ISBN 978-2-213-63392-3), p. 185


Revue NoorModifier

Lorsqu’un numéro 1 paraît au printemps, cela peut présager d’une naissance réussie […]. Nous voici résolus et confiants, car rien ne peut se produire sans que notre énergie et notre fraîcheur ne soient préalablement mises au service d’une passion commune, un beau projet.


Citations rapportéesModifier

Le XIe siècle est pour l’islam ce qu’a été le XVIIIe siècle pour l’Europe, le siècle des Lumières.
  • « Institut du monde arabe : L’âge d’or des sciences arabes s’expose », Dominique Raizon, RFI, novembre 2005, p. en ligne


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :