Manga

bande dessinée japonaise
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

Un manga (漫画?) est une bande dessinée japonaise. La plupart des mangas se conforment à un style développé au Japon à la fin du XIXe siècle, alors que la forme a une longue préhistoire dans l'art japonais antérieur. Au Japon, le terme manga désigne plus généralement la bande dessinée, quelle que soit son origine. En Occident, le mot « manga » désigne une bande dessinée japonaise, mais aussi parfois une bande dessinée non japonaise respectant les codes des productions populaires japonaises ou pour nommer, par métonymie, d'autres produits visuels rappelant certaines de ces bandes dessinées (dessins animés, style graphique, etc.).

Magasin de mangas au Japon en 2004.

Hayao MiyazakiModifier

Je dois d'abord dire que je n'ai fait de bandes dessinées qu'accidentellement. Les "mangas" - la bande dessinée japonaise - et les films d'animation sont considérés comme frères, alors qu'ils sont profondément différents. Pour moi, faire du cinéma, c'est créer l'espace et le temps. J'ai fait une bande dessinée de Nausicaä de la vallée du vent parce que je n'avais pas de travail au cinéma ! Et ensuite on m'a proposé de réaliser des films d'animation.
  • (ja) « Portrait d'un cochon volant. Entretien avec Hayao Miyazaki », Hayao Miyazaki (propos recueillis par Gilles Ciment) (trad. Gilles et Michel Ciment), Positif (ISSN 0048-4911), nº 412, Juin 1995 (propos recueillis en 1993) (lire en ligne)


Fumihiko YamadaModifier

Nous avons longtemps cru que les Français étaient attachés à une culture de « classe A », qu’ils rejetteraient une culture étrangère qui serait populaire. Ce qui nous a surpris, c’est que les jeunes Français ont suivi le même cheminement que nous avons suivi nous-mêmes au Japon il y a trente ans, en se constituant une culture en contrebande de leurs parents.
  • Fumihiko Yamada, ministre en charge de la culture à l’Ambassade du Japon en 2007, au sujet du succès des mangas en France.
  • « Fumihiko Yamada : « La France représente, pour les mangas japonais, le quatrième marché d’exportation au monde. » », Fumihiko Yamada (propos recueillis par Didier Pasamonik), ActuaBD, 1er juillet 2007 (lire en ligne)


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :