Planète

corps céleste de forme sphérique orbitant autour d'une étoile

Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile, possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous une forme presque sphérique, et ayant éliminé tout corps « rival » se déplaçant sur son orbite ou sur une orbite proche. L'humanité est née sur la planète Terre, dans le système solaire.

Vue d'artiste de la planète extrasolaire HD 209458 b (Osiris).

Évocations dans les artsModifier

LittératureModifier

Erasmus Darwin, Le Jardin botanique, 1792Modifier

La masse fait naître un million de soleils ;
Des Terres autour de chaque soleil éclatent avec de courtes explosions,
Et des planètes secondes jaillissent des premières.

  • (en)

    The mass starts into a million suns;
    Earths round each sun with quick explosions burst,
    And second planets issue from the first.

  • Erasmus Darwin évoque la création de l'univers d'une manière qui préfigure la notion de Big Bang[1].


Séries téléviséesModifier

Doctor Who, série 2, saison 1, 2005Modifier

Rose : Si vous êtes un extra-terrestre, pourquoi avez-vous l'accent du nord ?
Le Docteur : Toutes les planètes ont un nord.

  • (en)

    Rose: If you are an alien, how come you sound like you're from the north?
    The Doctor: Lots of planets have a north!

  • Christopher Eccleston, Doctor Who, saison 1, 1, Rose (Rose), écrit par Russell T. Davies, première diffusion par BBC.


Le Docteur : Vous pensez que ça va durer pour toujours. Les gens, les voitures, le béton. Mais non. Un jour, tout aura disparu. Même le ciel. (Long silence.) Ma planète a disparu. Elle est morte. Elle a brûlé, comme la Terre. Réduite en roches et en poussière. Bien avant son heure.
Rose : Que s'est-il passé ?
Le Docteur : Il y a eu une guerre, et nous l'avons perdue.
Rose : Une guerre contre qui ? (Le Docteur ne répond pas, perdu dans ses pensées.) Qu'est devenu votre peuple ?
Le Docteur : Je suis un Seigneur du Temps. Je suis le dernier des Seigneurs du Temps. Tous ont disparu. Je suis le dernier survivant. Je voyage seul, parce qu'il n'y a plus personne d'autre.
Rose : Il y a moi.
Le Docteur : Vous avez vu à quel point c'est dangereux... Vous voulez rentrer chez vous ?
Rose : Je ne sais pas. Je veux... Oh, vous sentez cette odeur de frites ?
Le Docteur : Ouais. (Il rit.) Ouais !
Rose : Je veux des frites.
Le Docteur : Moi aussi.
Rose : Alors, avant que vous rentriez dans cette boîte, ce sera des frites. Et vous payez.
Le Docteur : (Tâtant ses poches.) Pas d'argent.
Rose : (Rit doucement.) Comment vous vous débrouillez pour sortir avec quelqu'un ? Eh bien d'accord, M. Poches Percées, je paierai les frites... On a seulement cinq milliards d'années avant que la boutique ferme !

  • Christopher Eccleston, Doctor Who, saison 1, 2, La Fin du Monde (The End of the World), écrit par Russell T. Davies, première diffusion par BBC 2005.


Notes et référencesModifier

  1. Caroline Dauphin, « "Flowers of the Sky" : Erasmus Darwin et William Herschel », dans Poésie et astronomie : de l'Antiquité au romantisme, Grenoble, UGA éditions (Université Grenoble Alpes), 2020, p. 146.

Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :