Rosée

type de précipitations d'eau résultant de la liquéfaction de la vapeur d'eau de l'air

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

LittératureModifier

Prose poétiqueModifier

André Breton, Poisson soluble, 1924Modifier

Ses bas de soie rouge jettent une lueur tournoyante sur les coteaux de jonc. Le fantôme a environ deux cents ans, il parle encore un peu français. Mais dans sa chair transparente se conjuguent la rosée du soir et la sueur des astres.


RomanModifier

Jean-Jacques Rousseau, Julie ou La nouvelle Héloïse, 1761Modifier

Dieux ! quel ravissant spectacle, ou plutôt quelle extase, de voir deux beautés si touchantes s'embrasser tendrement, le visage de l'une se pencher sur le sein de l'autre, leurs douces larmes se confondre, et baigner ce sein charmant comme la rosée du ciel humecte un lis fraîchement éclos !
  • Julie ou La nouvelle Héloïse (1761), Jean-Jacques Rousseau, éd. Garnier-Flammarion, coll. « GF Flammarion », 1967  (ISBN 2-08-070148-7), partie I, Lettre XXXVIII à Julie, p. 73


ThéâtreModifier

William Shakespeare, Le songe d’une nuit d’été, 1594-1959Modifier

Fées, répandez partout la rosée sacrée des champs.