« Vieillesse » : différence entre les versions

713 octets supprimés ,  il y a 6 ans
→‎René Char : suppression de la section : citation HS
(→‎XVIIè siècle : Corneille)
(→‎René Char : suppression de la section : citation HS)
{{citation|citation=Et puis tu regardes la vieille peau : sans dents, sans yeux, sans cervelle, sans âme, sans cul, sans bouche, sans couleur, sans nerfs, sans rien, rien qu'un bâton, et tu te demandes ce que son thé, ses biscuits, son église et son petit pavillon ont fait pour ELLE. Et les vieux se mettent parfois dans une colère noire contre les jeunes : «Bon sang, j'ai travaillé dur toute ma vie!» (Ils prennent le travail pour une vertu, mais ça prouve seulement qu'un type est taré).}}
{{Réf Livre|titre=Journal d'un vieux dégueulasse|auteur=[[Charles Bukowski]]|éditeur=Grasset & Fasquelle|collection=Le Livre de Poche|année=1967|année d'origine=1982|page=209|section=La grande défonce|ISBN=978-2-253-03621-0}}
 
=== [[René Char]] ===
''' Fenaison '''
{{citation|citation=Je m'appuie un moment sur la pelle du déluge et chantourne sa langue. Mes sueurs d'agneau noir provoquent le sarcasme. Ma nausée se grossit de soudains consentements dont je n'arrive pas à maintenir le cours. Anneau tard venu, enclavé dans la chevalerie pythienne saturée de feu et de vieillesse, quel compagnon engagerais-je ? Je prends place inaperçu sur le tirant de l'étrave jusqu'à la date fleurie où rougeoiera ma cendre.}}
{{Réf Livre|titre=Fureur et mystère|auteur=[[René Char]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1962|année d'origine=1948|page=38|partie=SEULS DEMEURENT (1938-1944)|section=Fenaison|ISBN=2-07-030065-X}}
 
=== [[Robertson Davies]] ===