Différences entre les versions de « L'Œuvre au noir »

2 971 octets ajoutés ,  il y a 3 mois
Ajout 563-564 et images
(#SheSaid)
Balise : Redirection supprimée
(Ajout 563-564 et images)
{{titre en italique}}
[[Image:Citation Marguerite Yourcenar - L'Œuvre au noir - Parc d'Egmont 15.jpg|vignette]]
'''''{{w|L'Œuvre au noir}}''''' est un roman historique et philosophique de [[Marguerite Yourcenar]], paru le 8 mai 1968. Il remporte le prix Femina l'année de sa parution.
{{clear}}
 
== Citations ==
 
{{Citation|« Vous voilà déguisé en sot », dit Henri-Maximilien, observant curieusement l’habit du pèlerin.<br>
« Oui, fit Zénon. Mais j’étais las du foin des livres. J’aime mieux épeler un texte qui bouge : milles chiffres romains et arabes ; des caractères courant tantôt de gauche à droite, comme ceux de nos scribes, tantôt de droite à gauche, comme ceux des manuscrits d’Orient. Des ratures qui sont la peste ou la guerre. Des rubriques tracées au sang rouge. Et partout des signes et, çà et là, des taches plus étranges encore que des signes…. Quel habit plus commode pour faire route inaperçu ?… Mes pieds rôdent sur le monde comme des insectes dans l’épaisseur d’un psautier. »}}
 
{{Réf Livre
|auteur=Marguerite Yourcenar
|éditeur=Gallimard
|collection=Bibliothèque de la Pléiade
|titre=Œuvres romanesques
|année=1991
|année d'origine=1982
|ISBN=2-07-011018-4
|titre de la contribution=L'Œuvre au noir
|année de la contribution=1968
|page=563
|chapitre=Le Grand Chemin
}}
 
{{Citation| J’ai vingt ans, calcula Zénon. À tout mettre au mieux, j’ai devant moi cinquante ans d’études avant que ce crâne se change en tête de mort. Prenez vos fumée et vos héros dans Plutarque, frère Henri. Il s’agit pour moi d’être plus qu’un homme.}}
{{Réf Livre
|auteur=Marguerite Yourcenar
|éditeur=Gallimard
|collection=Bibliothèque de la Pléiade
|titre=Œuvres romanesques
|année=1991
|année d'origine=1982
|ISBN=2-07-011018-4
|titre de la contribution=L'Œuvre au noir
|année de la contribution=1968
|page=564
|chapitre=Le Grand Chemin
}}
 
{{citation|La route plate, bordée de peupliers, étirait devant eux un fragment du libre univers.}}
 
{{Réf Livre
|auteur=Marguerite Yourcenar
|éditeur=Gallimard
|collection=Bibliothèque de la Pléiade
|titre=Œuvres romanesques
|année=1991
|année d'origine=1982
|ISBN=2-07-011018-4
|titre de la contribution=L'Œuvre au noir
|année de la contribution=1968
|page=564
|chapitre=Le Grand Chemin
}}
 
<gallery mode=packed>
Image:Citation Marguerite Yourcenar - L'Œuvre au noir - Parc d'Egmont 13.jpg|
Image:Citation Marguerite Yourcenar - L'Œuvre au noir - Parc d'Egmont 14.jpg|
Image:Citation Marguerite Yourcenar - L'Œuvre au noir - Parc d'Egmont 16.jpg|
</gallery>
 
{{citation|citation={{Personnage|Zénon}} : Par-delà ce village, d'autres villages, par-delà cette abbaye, d'autres abbayes, par-delà cette forteresse, d'autres forteresses. Et dans chacun de ces châteaux d'idées, de ces masures d'opinions superposés aux masures de bois et aux châteaux de pierre, la vie emmure les fous et ouvre un pertuis aux sages.}}
{{Réf Livre
}}
 
[[Image:Citation Marguerite Yourcenar - L'Œuvre au noir - Parc d'Egmont 01.jpg|vignette]]
{{Citation|{{Personnage|Zénon}} : Plaise à celui qui Est peut-être de dilater le cœur humain à la mesure de toute la vie.}}
{{Réf Livre
|auteur=Marguerite Yourcenar
|éditeur=Gallimard
|collection=Bibliothèque de la Pléiade
|titre=Œuvres romanesques
|année=1991
|année d'origine=1982
|ISBN=2-07-011018-4
|titre de la contribution=L'Œuvre au noir
|année de la contribution=1968
|page=564
|chapitre=Le Grand Chemin
}}
 
{{citation|citation= Le troisième jour, Johanna ne reparut plus au chevet de la malade à qui Bénédicte se chargea de faire avaler des remèdes et de remettre entre les doigts le rosaire qu'elle laissait sans cesse tomber. Bénédicte aimait sa mère, ou plutôt ne savait pas qu'elle pût ne pas l'aimer.}}
== Liens externes ==
{{Autres projets
|commons=Category:Quotes of Marguerite Yourcenar in Egmont Park
|w=L'Œuvre au noir}}
 
5 805

modifications