« Jean-Claude Mézières » : différence entre les versions

 
{{citation|citation=Au départ, les Shingouz étaient simplement prévus comme extraterrestres venant donner une information à Laureline. Leur rôle était limité à deux pages. Et, quand ils ont été dessinés, ils se sont imposés d'eux-mêmes, comme cela arrive avec certains acteurs de second plan. Et c'est vrai qu'aujourd'hui les Shingouz ont une carrière internationale, voire intergalactique (rires) ! Avant eux, il y avait eu aussi la grande idée du Transmuteur Grognon de Bluxte. Il fallait que nos deux héros aient de l'argent et nous ne savions pas comment ils pourraient se le procurer. J'ai donc proposé que ce soit un animal qui leur fournisse, je l'ai dessiné, et c'est parti !
|précisions=Au sujet de ''[[Valérian et Laureline]]''.}}
{{Réf Article
|titre=Interview de Mézières
|auteur=Jean-Claude Mézières
|publication=DBD
|date=2002
|page=url
|numéro=12
|url=https://www.noosfere.org/mezieres/pages/bio/itw2T.asp
}}
 
{{citation|citation=La couleur, c'est un tel boulot en plus, si je devais la faire moi-même, cela retarderait encore d'au moins six mois la sortie de l'album. Là, j'ai la chance de travailler avec la meilleure coloriste de la place et, en plus, c'est ma sœur ! Elle avait quand même fait un ''[[Blueberry]]'' et un ''[[Astérix]]'' avant de faire ''Valérian'', ce n'est pas mal. Elle a collaboré depuis à une soixantaine d'albums divers...
|précisions=Au sujet de sa sœur Evelyne Tranlé, coloriste de ''Valérian et Laureline''.}}
{{Réf Article
|titre=Interview de Mézières