…. de ce que vous voulez

Bonjour Bonjour, Vous touerez des renseignements sur moi sur ma page Wikipedia. J’adore wp ! Si jamais je fais quelques chose de pas correct, n’hésitez pas, je demande seulement apprendre. @ bientôt j’espère, —PetitSchtroumpf (discussion) 24 mars 2013 à 17:57 (CET)

je suis né faux. --13Malik88 (discussion) 2 mai 2013 à 11:50 (CEST)



Nous sommes des hommes libres,
Debout, et nos faits d’armes resteront dans les mémoires,
Sur nous, même le temps s’effrite,
Spartiate spirit,
(…)
Fiers, passionnés, prêt à tout…
Sauf plier les genoux
(…)


L’Île aux Moines, le 28 aout 2012

Dark Vador : « Pour une fois, laisse-moi te regarder avec mes propres yeux. »


[…] c’est à dire une conférence destinée à vous faire croire que vous comprenez quelque chose qu’en fait vous ne comprenez pas - et de satisfaire à ce que je crois être l’un des désirs les plus bas de nos contemporains, cette curiosité superficielle qui porte sur les toutes dernières découvertes des sciences.
  • Conférence sur l’éthique suivi de Note sur des conversations avec Wittgenstein, Ludwig Wittgenstein, réalisé par Julien Jimenez, éd. Folio plus, 03/2008, p. 8


Malin.


Metaphysicien : Écoute plutôt ce que je vais te dire : procure-toi une cassette en plomb, enfermes-y ton livre, enterre-le bien et n’oublie pas avant de mourir de signaler l’endroit où l’on pourra le retrouver lorsqu’on aura découvert l’art de vivre heureux
Physicien : Et en attendant ?
Metaphysicien: En attendant, il ne sert à rien. J’en ferais plus de cas s’il enseignait l’art de mourir jeune.
physicien : Celui là, çà fait longtemps qu’on le connait, et on pas eu de mal à le découvrir.

  • Dialogue d’un physicien et d’un métaphysicien, Petites œuvres morales[1], Giacomo Leopardi, éd. Allia, 1992 pour la traduction, p. 70-71


Et quand un grave Anglais, correct, bien mis, beau linge,
Me dit : — Dieu t'a fait homme et moi je te fais singe ;
Rends-toi digne à présent d'une telle faveur ! —
Cette promotion me laisse un peu rêveur.

  • La Légende des siècles Nouvelle série, Victor Hugo, éd. 5e Paris C. Lévy[2][3], 1877, Nouvelle série, vol. Je sais pas…, p. En ligne sur wikisource


L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.
  • Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis, Pierre Desproges, éd. Seuil, 1981, III « Les enfants sont cons », p. 32

Modifier