Étranger

personne qui n'a pas la nationalité du pays où il se trouve au moment concerné
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

L'étranger est celui qui n'est pas d'un pays, d'une nation donnée ; qui est d'une autre nationalité ou sans nationalité ; plus largement, qui est d'une communauté géographique différente. Il est celui qui n'est pas familier d'un lieu qui ne fait pas partie d'une collectivité donnée.

Nicolás Gómez DávilaModifier

N'est étranger que l'homme moyen d'un autre pays.
L'homme intelligent, même si nous sommes bêtes, nous fait l'effet d'un compatriote.


Vladimir NabokovModifier

La couleur d'un credo, d'une cravate, des yeux, des pensées, des manières, des propos, est assurée de rencontrer quelque part dans le temps ou dans l'espace l'hostilité fatale d'une populace qui hait cette teinte particulière. Et plus l'individu est brillant, plus il est près du bûcher. Étranger rime toujours avec danger.
  • Littératures (1980), Vladimir Nabokov (trad. Hélène Pasquier), éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2010, partie Littératures I, L'Art de la littérature et le bon sens, p. 485


Simone WeilModifier

Aimer un étranger comme soi-même implique comme contrepartie: s'aimer soi-même comme un étranger.