Ouvrir le menu principal

André Gide

écrivain français, prix Nobel de littérature

Citations diversesModifier

Les Faux-monnayeurs, 1925Modifier

La cruauté, c'est le premier des attributs de Dieu.

Voyage au Congo (1927)Modifier

Moins le blanc est intelligent, plus le noir lui paraît bête.
  • Voyage au Congo (1927), André Gide, éd. Gallimard, 1928, p. 21


Le dialogue avec André Gide (Charles Du Bos, 1929)Modifier

« Je ne dis rien, par habitude ; quand un philosophe vous répond, on ne comprend plus du tout ce qu'on lui avait demandé. »
  • Le dialogue avec André Gide (1929), André Gide, éd. Au sans pareil, 1929, p. 54


Préface de Vol de nuit (Antoine de Saint-Exupéry, 1930)Modifier

Le bonheur de l'homme n'est pas dans la liberté, mais dans l'acceptation d'un devoir


Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits (1952)Modifier

Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent.
  • Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits, André Gide, éd. Gallimard, 1952, p. 174

JournalModifier

La pensée de la mort me poursuit avec une obstination singulière. À chaque geste que je fais, je calcule: combien de fois déjà? Je suppute: combien de fois encore? et je sens, plein de désespoir, se précipiter la révolution de l'année. C'est aussi qu'à mesurer qu'autour de moi l'eau se retire, ma soif augmente et que je me sens d'autant plus jeune qu'il me restera moins de temps pour le sentir.
  • Journal (1917), André Gide, éd. Gallimard-La Pléiade, 1996, p. 1047 (16 novembre 1917)


Citation rapportéeModifier

Le monde ne sera sauvé, s'il peut l'être, que par des insoumis. Sans eux, c'en est fait de notre civilisation, de notre culture, de ce que nous aimions et qui donnait à notre présence sur terre une justification secrète. Ils sont, ces insoumis, le « sel de la terre » et les responsables de Dieu.


Bibliographie sélective (avec citations)Modifier


 
Signature

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :