Enheduanna

grande prêtresse et poétesse mésopotamienne
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

Enheduanna (𒃶𒁺𒀭𒈾, en-he2-du7-an-na ou En-Hedu-Ana, qui signifie peut-être « Noble ornement du dieu Ciel ») est une des filles du roi Sargon d'Akkad, princesse, prêtresse et poétesse de langue sumérienne. Elle a vécu vers le XXIIIe siècle av. J.-C. Elle est le plus ancien auteur littéraire (hommes et femmes confondus) dont le nom ainsi qu'une part significative de l'œuvre nous soient parvenus, donc peut-être le plus ancien écrivain qui nous est aujourd'hui connu. Elle est aussi la seule femme connue parmi les grands auteurs de la littérature mésopotamienne.

Enheduanna
Le "disque d'Enheduanna". Bas-relief du XXe siècle av. J.-C. représentant Enheduanna et trois autres personnages. Penn Museum, musée archéologique de l'université de Pennsylvanie à Philadelphie.

CitationsModifier

Grande Reine des reines (...), éclairée et sage, dame de toutes les terres étrangères, force de vie du peuple foisonnant : je réciterai ton chant sacré !
  • Extrait de son Hymne à Ishtar.
  • (fr) Des femmes en littérature. 100 textes d'écrivaines à étudier en classe, Djamila Belhouchat, Céline Bizière, Michèle Idels et Christine Villeneuve, éd. Des femmes Antoinette Fouque, Belin éducation, 2018, p. 46


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :