Irlande

pays du nord-ouest de l'Europe

L'Irlande (Éire en irlandais, Ireland en anglais, Airlann en scots d'Ulster, Hibernia en latin), est un pays d'Europe de l'Ouest occupant la majeure partie de l'île d'Irlande dans l'océan Atlantique nord.

Drapeau de l'Irlande
Drapeau de l'Irlande

J'ai dû vouloir dire que l'Irlande, et surtout l'Irlande de l'Ouest, restait réfractaire aux modes comme si elle en connaissait la vanité. Elle n'échange pas ses mœurs, sa foi, sa détermination contre un sac de bille. Son identité reste impressionnante, bien qu'elle néglige plutôt son passé, prenne peu soin des vieilles pierres et des sites célèbres. Ce dédain et assez curieux et très significatif. On croit peu aux signes extérieurs. Tout est dans la cœur et, si j'ose risquer ce gros mot, dans l'âme.

  • L'Herne Déon, Cahier dirigé par Laurence Tacou, éd. Éditions de l'Herne, 2009  (ISBN 978-285197-1623), p. 130


L'Irlande me suffit. Le monde animal y est heureux : chevaux doux comme des agneaux, oiseaux par milliers. Et les Irlandais sont fous. Le cher Dermot à demi Irlandais était à demi fou. Avec beaucoup d'application, je peux devenir fou aussi. Si je ne réussis pas, j'essaierai autre chose. Vous savez… l'espoir est une sorte de maladie tenace qui couve et ne guérit jamais. On n'est pas à l'abri d'une crise. Seul le paradis est sans espoir. Dans une certaine mesure, l'Irlande est un paradis. L'homme n'est pas fait pour ça. Pas assez sensible, trop frêle… vous voyez ce que je veux dire…

  • Les Poneys sauvages (1970), Michel Déon, éd. Gallimard, 1970, p. 470


En ces temps là en effet, un enfant sur deux né en Irlande était destiné à l'émigration. May a grandit là où non seulement les maison de famille mais la famille elle-même tombaient en ruine.
  • (en) L'Histoire de Chicago May, Nuala O'Faolain (trad. Vitalie Lemerre), éd. Sabine Wespieser Éditeurs, 2006  (ISBN 978-2-848-05043-0), chap. D'Edenmore au Nouveau monde, p. 29


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :