Ouvrir le menu principal

Wikiquote:Citations du jour/mars 2013

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de mars 2013.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 mars 2013



Le Groenland, qui veut dire "pays vert" en viking, green land, on voit bien l'origine étymologique, le Groenland, s'ils l'ont appelé ainsi et s'ils sont allés y vivre au Xe siècle, c'est qu'il y faisait bien meilleur qu'aujourd'hui, alors quand on nous bassine avec la fonte de la calotte... — Iegor Gran

Vous pouvez la trouver sur la page : Groenland


[modifier]2 mars 2013



Pas besoin de faire maths-sup / maths-spé pour savoir que multiculturalisme égal multi conflits. S’il passe à l’échelle personnelle, dans toute une société, le multiculturalisme ne passe pas. — Kémi Séba

Vous pouvez la trouver sur la page : Kémi Séba


[modifier]3 mars 2013



La Syrie est l’objet d’une guerre qui est en réalité menée par une coalition : les Etats-Unis, la France, Israël discrètement dans les coulisses, la Turquie, l’Arabie Saoudite et le Qatar. On sait, le New York Times l’a confirmé, que les Etats-Unis fournissent des armes aux rebelles syriens via l’Arabie Saoudite et le Qatar. C’est donc assez ironique, ce serait drôle, si ce n’était tragique, de voir que l’Occident nous dit qu’il va apporter la démocratie en Syrie grâce à l’Arabie Saoudite et le Qatar qui sont deux régimes théocratiques, ce qu’il existe de plus réactionnaire sur le plan politique et social et de plus fanatique sur le plan religieux, et que ce sont des régimes traitant les femmes comme des animaux et traitant les travailleurs comme des esclaves, littéralement l’esclavage règne au Qatar, en Arabie Saoudite, et c’est avec ces gens-là qu’on prétend apporter la démocratie. — Michel Collon

Vous pouvez la trouver sur la page : Guerre civile syrienne


[modifier]4 mars 2013



Il avait plus de 60 ans
Mais il semblait être violent
Par habitude
Moi sous les coups je gémissais
Comme une esclave je retrouvais
La servitude
Finalement j'ai pu m'enfuir
Et il m'a regardé partir
sans faire un geste
Il dit qu'il n'a rien fait de mal
Et c'est ce mensonge infernal

que je conteste
 — Mérée Drante

Vous pouvez la trouver sur la page : Dominique Strauss-Kahn


[modifier]5 mars 2013



C'est une structure flasque. Une montre molle, qui ne donne même pas l'heure. Congrégation de notables, qui aiment à se réunir, mots très pompeux et phrases grandiloquentes, ils veulent scintiller le moderne, nous faire miroiter un monde nouveau. Ils viennent de Genève, Vaud, France voisine, représentent tout un fatras d'institutions locales et régionales, et se sont auto-intitulés, sans que personne ne leur demande rien, le "Grand Genève". Déjà le titre est pour le moins gonflé, notamment pour nos amis vaudois, de l'Ain ou de la Haut-Savoie. Mais surtout, ce machin, on aimerait connaître sa légitimité institutionnelle et populaire. Vaine démarche! — Pascal Décaillet

Vous pouvez la trouver sur la page : Grand Genève


[modifier]6 mars 2013



Une autre incertitude pèse sur les réserves d’or de la BNS : une grande partie de l’or suisse (la Banque nationale garde le secret sur la quantité exacte) est entreposée aux USA. Dans le pays, qui exerce sur nous un véritable chantage avec ses exigences fiscales, parce que même les grands États-Unis se trouvent aujourd’hui au bord de la faillite. Il est grand temps de rapatrier sans plus attendre les réserves d’or suisse stockées aux USA. — Andrea Geissbühler

Vous pouvez la trouver sur la page : Réserve d'or


[modifier]7 mars 2013



(...) la gestation pour autrui (GPA) n’est pas quelque chose d’anodin. Cela revient pour une femme à louer son ventre pour porter un enfant. La grossesse n’est pas un service et l’enfant n’est pas un produit qu’on commande. Une telle pratique revient à déshumaniser la femme et conduit à la marchandisation des corps. Ce n’est pas acceptable. — Nicolas Dupont-Aignan

Vous pouvez la trouver sur la page : Gestation pour autrui


[modifier]8 mars 2013



Une légende naquit. Colporter une légende n’est pas notre dessein, car Conrad Kilian se suffit à lui-même sans légende si l’on fouille son étrange aventure. L’homme pouvait réaliser une immense fortune en vendant ses renseignements acquis en des missions montées de ses deniers personnels. Il voulait que la France, et rien qu’elle, profitât de ses découvertes. Alors, il mourut dans la gêne, traqué par des puissances invisibles et intouchables. — Pierre Fontaine

Vous pouvez la trouver sur la page : Conrad Kilian


[modifier]9 mars 2013



Pourquoi avez-vous à développer? Si la croissance économique s'élève de 5 à 10%, le bonheur va-t-il doubler? Quel mal y a-t-il dans un taux de croissance de 0%? N'est-ce pas un type d'économie plutôt stable? Pourrait-il y avoir quelque chose de mieux que de vivre simplement et sans souci? — Masanobu Fukuoka

Vous pouvez la trouver sur la page : Croissance économique


[modifier]10 mars 2013



Car l’Etat nous doit des comptes, à nous les citoyens, et non pas le citoyen à l’Etat. La Journée d’Uster et les constitutions libérales ont défini les relations autrement: Avant, le gouvernement avait un pays. Depuis, le pays a un gouvernement. — Ueli Maurer

Vous pouvez la trouver sur la page : Mémorial d'Uster


[modifier]11 mars 2013



Finalement ce n'est pas le barbier qui m'a circoncis, mais le chirurgien le plus réputé de la ville. Il n'y a pas eu d'anesthésie. ça a été ma première rencontre avec la torture. — Najem Wali

Vous pouvez la trouver sur la page : Circoncision


[modifier]12 mars 2013



Les Suisses doivent comprendre avant tout ceci: ceux qui commandent à Bruxelles vous méprisent. Ils haïssent la Suisse et souhaitent la faire disparaître. Elle prouve en effet que l’on peut fort bien prospérer à l’extérieur de l’UE. Cela ne plaît pas à Bruxelles. Malheureusement, le gouvernement suisse se montre ces derniers temps plutôt faible. Je ne peux que constater que la Suisse ne devrait pas se laisser tyranniser. — Nigel Farage

Vous pouvez la trouver sur la page : Union européenne


[modifier]13 mars 2013



Cet endettement disproportionné des ménages suisses n’est pas né du hasard. La responsabilité incombe à un système fiscal erroné, qui crée des incitations fatales. Ainsi, l’impôt sur la « valeur locative » et son pendant, la déduction fiscale des intérêts, encouragent les propriétaires à s’endetter lourdement. Dans le système actuel, on récompense en effet ceux qui ont les dettes les plus élevées possibles car ils bénéficient de déductions élevées des intérêts de la dette. Plus quelqu’un a des dettes, plus il peut économiser d’impôts. C’est absolument insensé et contrevient profondément à la valeur suisse traditionnelle de l’absence de dettes.

 — Thomas Müller

Vous pouvez la trouver sur la page : Thomas Müller


[modifier]14 mars 2013



Naturellement, les communiqués officiels louent ce solde migratoire net comme on dit, relevant l’influence prétendument bénéfique sur les assurances sociales, soulignant que ces nouveaux arrivés apportent davantage qu’il ne coûtent. La chose est sans doute vraie mais que se passera-t-il lorsque cette nouvelle population fera à son tour valoir ses droits ? Qui paiera lorsque ce moment sera venu ? Cette tactique visant à faire venir du monde pour payer les rentes d’aujourd’hui rappelle volontiers la façon de procéder d’un certain Bernard Madoff qui rétribuait ses anciens investisseurs avec l’argent des nouveaux. On sait ce qui s’est passé lorsque le système s’est grippé. — Yvan Perrin

Vous pouvez la trouver sur la page : Immigration


[modifier]15 mars 2013



Nous avons assisté durant les 25 ans écoulés à un bouleversement du paysage médiatique. Parallèlement au monopole de la SSR dans le secteur national de la radio et de la télévision, la concentration se poursuit dans la presse écrite. Un petit nombre de grandes maisons d’édition domine les journaux et quotidiens du pays. Des monopoles régionaux peuvent devenir la règle. Conséquence de la collaboration rédactionnelle des maisons d’édition, le contenu et la forme s’uniformisent. Le résultat est qu’un petit nombre d’éditeurs ont la mainmise sur l’opinion publiée, disposant du même coup d’un pouvoir inquiétant. Ce qu’écrivent les publications de Tamedia, Ringier, NZZ, AZ Medien et Südostschweiz Mediengruppe influence la perception publique en Suisse. Ce qu’ils taisent n’est presque jamais perçu. Ce développement est inquiétant et même dangereux, surtout quand ces maisons d’édition poursuivent des buts politiques. — Toni Brunner

Vous pouvez la trouver sur la page : Liberté de la presse


[modifier]16 mars 2013


Modèle:Citation du jour/16 mars 2013
[modifier]17 mars 2013


Modèle:Citation du jour/17 mars 2013
[modifier]18 mars 2013


Modèle:Citation du jour/18 mars 2013
[modifier]19 mars 2013


Modèle:Citation du jour/19 mars 2013
[modifier]20 mars 2013



Etrange comme l'excision - la circoncision féminine, plusieurs langues utilisent le même mot pour les deux mutilations - des petites filles révulse l'Occident, mais ne génère aucune condamnation quand elle est pratiquée sur les petits garçons. Le consensus semble absolu, jusqu'à ce qu'on invite son interlocuteur à réfléchir sur le bien-fondé de cette opération chirurgicale qui consiste à retrancher une partie saine du corps d'un enfant non consentant sans raison médicale - la définition juridique de ...la mutilation. — Michel Onfray

Vous pouvez la trouver sur la page : Excision


[modifier]21 mars 2013



De tous temps, le mélange de l’idéologie et de la technocratie a abouti au pire. L’idéologie de la mondialisation heureuse associée à la technocratie d’organisations non-élues ne déroge pas à la règle. — Nicolas Dupont-Aignan

Vous pouvez la trouver sur la page : Mondialisation


[modifier]22 mars 2013


Modèle:Citation du jour/22 mars 2013
[modifier]23 mars 2013


Modèle:Citation du jour/23 mars 2013
[modifier]24 mars 2013


Modèle:Citation du jour/24 mars 2013
[modifier]25 mars 2013


Modèle:Citation du jour/25 mars 2013
[modifier]26 mars 2013


Modèle:Citation du jour/26 mars 2013
[modifier]27 mars 2013


Modèle:Citation du jour/27 mars 2013
[modifier]28 mars 2013


Modèle:Citation du jour/28 mars 2013
[modifier]29 mars 2013


Modèle:Citation du jour/29 mars 2013
[modifier]30 mars 2013


Modèle:Citation du jour/30 mars 2013
[modifier]31 mars 2013



Juda, dont descend le sionisme d’aujourd’hui, était une tribu de mauvaise réputation. Juda vendit son frère Joseph, le fils préféré de Jacob-dit-Israël, aux Ismaélites pour vingt deniers d’argent (comme bien plus tard Judas, le seul Judéen parmi les apôtres, trahit Jésus pour trente deniers d’argent), et fonda ensuite la tribu dans l’inceste (La Genèse 37-38). Les scribes religieux, qui écrivirent ce compte rendu biblique des siècles plus tard, s’étaient rendus les maîtres de Juda, et comme ils altéraient la tradition orale à chaque fois que cela leur convenait, la question se pose : pourquoi se donnèrent-ils la peine de préserver, ou même peut-être d’insérer, cette attribution de commencements incestueux et cette nature perfide au même peuple qui, disaient-ils, était l’élu de Dieu ? La chose est mystérieuse, comme bien d’autres choses dans les Écritures lévitiques, et seuls les cercles fermés de la secte pourraient fournir une réponse. — Douglas Reed

Vous pouvez la trouver sur la page : Douglas Reed