Adama Ndiaye

Elle est une styliste, créatrice de mode sénégalaise

Adama Ndiaye , connue en tant qu'Adama Paris, nom de la marque qu'elle a créée, est née à Kinshasa. Elle est une styliste, créatrice de mode sénégalaise. Elle est à l'origine de plusieurs événements internationaux dont la Black Fashion Week qui se déroule à Prague, Bahia, Paris et Montréal depuis 2010.

Adama Paris à la Fashion Week, 24 novembre 2016 sur NdaniTV

Citations

modifier
C’est pas l’argent qui amène l’idée, c’est l’idée qui amène l’argent
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


La mode c’est comme le vin, il y a des années où il y a des bons crus. Ces dernières années, le cru africain est assez élevé
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Comment définir les contours d’une mode européenne, ou asiatique ? C’est pareil pour la mode africaine. Cependant ses contours sont peut-être plus faciles à définir, car la mode africaine est plus influencée par des couleurs et des textures. La marque de fabrique, c’est le tissu. Quand Burberry ou Gwen Stefani utilisent un tissu africain, on dit que c’est une mode ethnique. Il n’y a pas de tissu spécifique à la France ou à l’Allemagne. Mais il ne faut pas non plus définir la mode africaine uniquement par le tissu
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Les sociétés aiment bien stigmatiser. Moi c’est dans la simplicité que je trouve les femmes les plus belles. C’est pas parce que je suis dans la mode que j’aime les femmes fardées. La beauté émane de la femme. C’est pas son aspect extérieur qui fait qu’elle est belle. C’est ce truc qu’elle a intérieurement qui irradie son visage ou son corps, un sourire, un clin d’œil. Au Sénégal, chaque fois je m’émerveille à chaque fois que je vois des dames passer, avec leur boubou, et même les femmes de ménage, avec leur pagne et un t-shirt, je les trouve tellement belles… et bien évidemment, c’est pas parce qu’on ne ressemble pas à Beyoncé qu’on est pas belle. Les femmes que je trouve les plus belles sont les femmes qui ne ressemblent à personne finalement
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Je suis une ancienne maigre, et vivant en Afrique, j’ai toujours souffert du fait d’être mince. Et on le souligne rarement, mais en Afrique, être mince à la limite de maigre, c’est un réel problème, comme d’être ronde en Europe
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Ce n’est pas un rêve, c’est un cheminement. C’est mon chemin de croix, c’est mon ambition. Mon ambition c’est de mettre l’Afrique dans le map de la mode. Notre mode, notre approche sont différentes, car la mode c’est très subjectif ; les modes ressemblent à ce que les gens sont, en général. Et comme nous on a la chance de ne pas avoir de tendances, ça fait une mode, sans être chauvine, qui est plus près du peuple
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Il ne suffit pas de parader sur un podium, ces maisons sont devenues grandes car elles se sont structurées, elles ont trouvé des financements. Je connais au moins une dizaine de créateurs africains qui font véritablement de la haute couture, mais cela nécessite énormément de moyens, ce qu’on a pas du tout
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Je me vois habiter ici, je vois ma télé de mode évoluer, des structures qu’on aurait créées, et voir toutes ces jeunes faire des choses qu’elles aiment… J’aimerais leur dire que quand j’ai commencé, j’avais zéro franc. Je n’avais qu’une idée, une grosse passion. On peut surmonter tout si on est passionnée et qu’on y croit. C’est pas des paroles en l’air. Mais l’important, c’est de ne pas perdre de vue son objectif, ne pas en cours de route se perdre. C’est le meilleur conseil que je puisse donner.
  • « Parole de femmes reçoit Adama Paris », Hélène Alex - Geneviève Sagno, BBC Afrique Londres, 7 août 2015 (lire en ligne)


Liens externes

modifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :