Geek

personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis.

Un geek [ɡik] (de l'anglais : [ɡiːk] "Écouter") est une personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis, plus souvent utilisé pour les domaines liés aux « cultures de l'imaginaire » (certains genres du cinéma, la bande dessinée, les jeux vidéo, les jeux de rôles, etc.), ou encore aux sciences, à la technologie et l'informatique.

CitationsModifier

On se rapproche du sens moderne du « geek » avec une référence dans une lettre de Jack Kerouac à Allan Gisberg, datée du 1er Octobre 1957: « Brooklyn College wanted me to lecture to eager students and big geek questions to answer… » En clair, des étudiants qui passent les nez dans leurs livres (et au passage, tout le contraire de Kerouac...).
  • « « Geek », tentative d'étymologie », Laurent Suply, Le Figaro, blog "High tech", 29 janvier 2008 (lire en ligne)


Un réel phénomène de mode émerge autour de la culture geek, mais sous-entendre qu'il y aurait soixante millions de geeks en France fait perdre la singularité des geeks. Le paradoxe est encore plus visible si l'on se penche sur l'usage du terme "geek" qui est encore loin d'être entré dans le langage courant et qui reste pour beaucoup un anglicisme obscur. Et même si, en 2010, les éditions Larousse annonçaient que le vocable geek intégrerait Le Petit Larousse, aucune définition précise de ce qu'est un geek n'a encore été établie.
  • Culture geek, David Peyron, éd. éditions FYP, 2013, p. 13-14


Les deux origines, celle de l'idiot du village et celle des foires, ont des points communs et elles ont toutes deux fortement influencé les formes actuelles. On retrouve dans la première une idée de décalage, d'asociabilité et de folie. Le geek est ainsi un "idiot social" quia du mal à communiquer. Avec l'autre acception qui garde les traces d'une forme de marginalité, arrive l'idée d'une capacité surhumaine (qui peut être feinte) à avaler tout et n'importe quoi avec avidité, et ce de manière pantagruélique et indistincte. Ces deux traits serviront plus tard pour forger la figure du geek actuel.
  • Culture geek, David Peyron, éd. éditions FYP, 2013, p. 22


Chez les geeks, l'imaginaire est régi par une approche très cartésienne.
  • Culture geek, David Peyron, éd. éditions FYP, 2013, p. 75


Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :