Ouvrir le menu principal

Wikiquote:Citations du jour/février 2009

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de février 2009.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 février 2009



Tout ce que je demande aux politiques, c’est qu’ils se contentent de changer le monde, sans commencer par changer la vérité — Jean Paulhan

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean Paulhan


[modifier]2 février 2009



Dans ce monde il existe des institutions tyranniques, ce sont les grandes entreprises. C'est ce qu'il y a de plus proche des institutions totalitaires. — Noam Chomsky

Vous pouvez la trouver sur la page : Noam Chomsky


[modifier]3 février 2009



Quand on ne sait pas qui on est, on est ravi qu’une dictature vous prenne en charge. — Boris Cyrulnik

Vous pouvez la trouver sur la page : Boris Cyrulnik


[modifier]4 février 2009



L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. — René Char

Vous pouvez la trouver sur la page : René Char


[modifier]5 février 2009



La tour Montparnasse est infiniment plus solide que les Twin Towers de New York : son noyau est en béton. D’ailleurs, le terroriste Mohammed Atta, celui qui a percuté la première tour du World Trade Center, en savait quelque chose. Il était architecte et, dans sa thèse qu’il avait faite à Hambourg, il dénonçait le principe de verticalité propre à l’urbanisation. Pour lui, la tour, c’était comme le donjon des châteaux de l’Occident. — Paul Virilio

Vous pouvez la trouver sur la page : Paul Virilio


[modifier]6 février 2009



L'homme est le seul animal qui prenne des engagements. C'est pourquoi il est le seul aussi à ne pas les tenir. — Dominique Jamet

Vous pouvez la trouver sur la page : Dominique Jamet


[modifier]7 février 2009



Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit. — François de La Rochefoucauld

Vous pouvez la trouver sur la page : François de La Rochefoucauld


[modifier]8 février 2009



Il faut d'abord apprendre à vivre soi-même avant de faire la leçon aux autres ! — Fedor Dostoïevski

Vous pouvez la trouver sur la page : Fedor Dostoïevski


[modifier]9 février 2009



On causait de mouches ! Vous savez pas ce que c'est que de mourir de soif, mon général. Mais j'ai étudié ça, c'est assez bichant. Votre langue va d'abord gonfler. La déglutition deviendra de plus en plus pénible. Puis viendront les troubles auditifs, les troubles visuels, ensuite. C'est l'évolution classique. Les spasmes viendront plus tard précédant de peu l'agonie. C'est à ce moment là que les mouches attaqueront. — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Un taxi pour Tobrouk


[modifier]10 février 2009


Peu importe ce que les autres vous diront : les mots et les idées ont la faculté de changer le monde. — Tom Schulman

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Cercle des poètes disparus


[modifier]11 février 2009



[Florence] C'est sans doute la seule ville du monde où l'on n'aperçoive pas trace de haillons chez le peuple. — Joseph Méry

Vous pouvez la trouver sur la page : Florence


[modifier]12 février 2009



À l'étranger, il est désormais de notoriété publique que le canabis multiplie le risque de morbidité schizophrénique par 7. Cette substance est particulièrement dangereuse avant l'âge de 17 ans car le développement du cerveau est incomplet. — André Gernez

Vous pouvez la trouver sur la page : André Gernez


[modifier]13 février 2009



Les journalistes du Canard sont parfois de mauvaise foi, mais ils sont indispensables à notre démocratie. — Patrick Poivre D'Arvor

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Canard enchaîné


[modifier]14 février 2009



Quand une seule personne peut déclencher une guerre, par définition, une république n'existe plus. — Ron Paul

Vous pouvez la trouver sur la page : Ron Paul


[modifier]15 février 2009



Tous les étés, les Ibères deviennent plus rudes ! — René Goscinny

Vous pouvez la trouver sur la page : René Goscinny


[modifier]16 février 2009



Les hommes croient volontiers ce qu'ils désirent. — Jules César

Vous pouvez la trouver sur la page : Jules César


[modifier]17 février 2009



L’amitié est une vertu. — Jean Pic de la Mirandole

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean Pic de la Mirandole


[modifier]18 février 2009



Tout bourgeois se sent élu. — Paul Nizan

Vous pouvez la trouver sur la page : Paul Nizan


[modifier]19 février 2009



N'ayant pas la force d'agir, ils dissertent. — Jean Jaurès

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean Jaurès


[modifier]20 février 2009



Un mariage basé sur l'amour n'est pas une affaire sérieuse. — Henri Jeanson

Vous pouvez la trouver sur la page : Henri Jeanson


[modifier]21 février 2009



La complaisance fait les amis, la franchise les ennemis. — Térence

Vous pouvez la trouver sur la page : Amitié


[modifier]22 février 2009



Oui, le public est d'une merveilleuse tolérance. Il pardonne tout, sauf le génie. — Oscar Wilde

Vous pouvez la trouver sur la page : Oscar Wilde


[modifier]23 février 2009



La philosophie, ainsi que la médecine, a beaucoup de drogues, très peu de bons remèdes, et presque point de spécifiques. — Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort

Vous pouvez la trouver sur la page : Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort


[modifier]24 février 2009



Et tout comme on employait les mots la volonté de Dieu pour justifier la volonté des castes privilégiées, de même, aujourd'hui, ne se cachent derrière la volonté de l'État que les intérêts égoïstes de ceux qui se sentent autorisés à interpréter cette volonté à leur idée pour l'imposer au peuple. — Rudolf Rocker

Vous pouvez la trouver sur la page : Rudolf Rocker


[modifier]25 février 2009



Vivre de ses rentes est aussi avilissant que d'avoir des esclaves; c'est la même chose, du reste : esclaves indirects. — Pierre Ceresole

Vous pouvez la trouver sur la page : Vivre sa vérité


[modifier]26 février 2009



La dent cruelle de la douleur n'est jamais plus venimeuse — que quand elle mord sans ouvrir la plaie. — William Shakespeare

Vous pouvez la trouver sur la page : William Shakespeare


[modifier]27 février 2009



Haddock : … car le pire ennemi du marin, ce n’est pas la tempête qui fait rage ; ce n’est pas la vague écumante qui s’abat sur le pont, emportant tout sur son passage ; ce n’est pas le récif perfide caché à fleur d’eau et qui déchire le flanc du navire ; le pire ennemi du marin, c’est l’alcool ! — Hergé

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Aventures de Tintin et Milou


[modifier]28 février 2009



La langue française, d’ailleurs, est une eau pure que les écrivains maniérés n’ont jamais pu et ne pourront jamais troubler. Chaque siècle a jeté dans ce courant limpide ses modes, ses archaïsmes prétentieux et ses préciosités, sans que rien surnage de ces tentatives inutiles, de ces efforts impuissants. La nature de cette langue est d’être claire, logique et nerveuse. Elle ne se laisse pas affaiblir, obscurcir ou corrompre. — Guy de Maupassant

Vous pouvez la trouver sur la page : Langue française