Ouvrir le menu principal

Wikiquote:Citations du jour/novembre 2009

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de novembre 2009.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 novembre 2009



La nostalgie ne fait pas une politique éducative, la confiance aveugle dans le présent non plus. — Philippe Meirieu

Vous pouvez la trouver sur la page : Philippe Meirieu


[modifier]2 novembre 2009



Il y a deux catégories d'imbéciles. Ceux qui disent : « Cela est ancien, donc bon », et ceux qui affirment : « Cela est nouveau, donc meilleur ». — John Brunner

Vous pouvez la trouver sur la page : John Brunner


[modifier]3 novembre 2009



Les travailleurs ont en mains la puissance la plus formidable et, s'ils en prenaient une fois véritablement conscience et l'employaient, rien ne pourrait leur résister : ils n'auraient qu'à arrêter le travail, considérer les produits de leur travail comme leurs et en jouir. — Max Stirner

Vous pouvez la trouver sur la page : Max Stirner


[modifier]4 novembre 2009



Je suis pessimiste sur l'avenir de la lecture. Je ne peux pas parler pour d'autres pays que le mien, mais aux États-Unis, la lecture sérieuse, concentrée, intelligente, est une activité qui ne cesse de reculer. Face à l'écran et à son pouvoir hypnotique, la lecture de romans est un art désormais mourant. La forme romanesque, comme vecteur d'informations sur le monde et l'expérience humaine, et comme plaisir, est devenue obsolète. — Philip Roth

Vous pouvez la trouver sur la page : Philip Roth


[modifier]5 novembre 2009



La propagande est à la démocratie ce que la matraque est à la dictature. — Noam Chomsky

Vous pouvez la trouver sur la page : Propagande


[modifier]6 novembre 2009



La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur. — Paul Éluard

Vous pouvez la trouver sur la page : Œil


[modifier]7 novembre 2009


Modèle:Citation du jour/7 novembre 2009
[modifier]8 novembre 2009



Le travail c'est la santé
Rien faire c'est la conserver.

 — Maurice Pon interprété par Henri Salvador

Vous pouvez la trouver sur la page : Santé


[modifier]9 novembre 2009



Aucun homme libre ne doit s'engager dans l'apprentissage de quelque connaissance que ce soit comme un esclave. — Platon

Vous pouvez la trouver sur la page : Platon


[modifier]10 novembre 2009



L'optimisation prématurée est la racine de tous les maux (ou presque) en programmation. — Donald Knuth

Vous pouvez la trouver sur la page : Donald Knuth


[modifier]11 novembre 2009



Les hommes politiques, c'est commes les rillettes : il devrait y avoir une date limite de vente autorisée. — Laurent Ruquier

Vous pouvez la trouver sur la page : Laurent Ruquier


[modifier]12 novembre 2009



Du chasseur abattu. Voilà ce qu'on devrait manger plus souvent. Une bonne gibelotte de chasseur abattu. Et ça aurait au moins l'avantage, sur le melon au Porto, c'est qu'on ne serait pas obligé de lui rajouter de l'alcool. Il y en a déjà à l'intérieur. — Laurent Ruquier

Vous pouvez la trouver sur la page : Grosse Chaleur


[modifier]13 novembre 2009



Il faut savoir trahir un livre pour transformer le plus justement une émotion littéraire en émotion cinématographique. — Stéphane Brizé

Vous pouvez la trouver sur la page : Stéphane Brizé


[modifier]14 novembre 2009



Andrea, à voix haute : Malheureux le pays qui n'a pas de héros.
[…]
Galilée : Non. Malheureux le pays qui a besoin de héros.

 — Bertolt Brecht

Vous pouvez la trouver sur la page : Héros


[modifier]15 novembre 2009



Si le cinéma muet nous a apporté des grands tempéraments visuels- Murnau, Eisenstein, Dreyer, Hitchcock – le cinéma parlant n'en a amené qu'un seul. Un seul cinéaste dont le style est immédiatement reconnaissable sur trois minutes de film, et son nom est Orson Welles. — Alain Bergala, Jean Narboni, Claudine Paquot

Vous pouvez la trouver sur la page : François Truffaut


[modifier]16 novembre 2009



La solitude est à l'esprit ce que la diète est au corps, mortelle lorsqu'elle est trop longue, quoique nécessaire. — Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues

Vous pouvez la trouver sur la page : Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues


[modifier]17 novembre 2009



Aucun d'entre nous n'est à l'abri de la tentation quand se présente l'occasion d'être malhonnête. — Sue Grafton

Vous pouvez la trouver sur la page : Sue Grafton


[modifier]18 novembre 2009



Ce qu'il y a de pénible dans l'amour, c'est le vide qu'il laisse une fois qu'il a disparu. — Sue Grafton

Vous pouvez la trouver sur la page : Sue Grafton


[modifier]19 novembre 2009



Le désert n'est immobile que pour ceux qui ne [savent] pas voir. — Michel Honaker

Vous pouvez la trouver sur la page : Michel Honaker


[modifier]20 novembre 2009



Le rêve n'est pas rêve. Il est une autre vie, au-delà du monde. — Michel Honaker

Vous pouvez la trouver sur la page : Michel Honaker


[modifier]21 novembre 2009



Chéri, aimerais-tu me faire un grand plaisir ? Emmène-moi cet après-midi à Besançon… Ta mère m'a tellement chanté les charmes de cette ville que j'aimerais la visiter… Nous y ferons une promenade d'amoureux… — Guy des Cars

Vous pouvez la trouver sur la page : Besançon


[modifier]22 novembre 2009



Dans un État totalitaire, ce que les gens pensent importe peu parce que le gouvernement peut contrôler les gens par la force de la matraque. Mais quand on ne peut plus contrôler par la force, il faut contrôler la pensée. Pour se faire, la manière habituelle est d'utiliser la propagande (la fabrication du consentement, la création d'illusions dites nécessaires), de marginaliser le public ou de les réduire à l'apathie. — Noam Chomsky

Vous pouvez la trouver sur la page : Manufacturing Consent: Noam Chomsky and the media


[modifier]23 novembre 2009



Il ne faut pas confondre les Indiens d'Amérique qui aiment les cow-boys et ceux des Indes qui n'aiment que les vaches. — Jean-Charles

Vous pouvez la trouver sur la page : La Foire aux cancres


[modifier]24 novembre 2009



Les “représentants du peuple” livrent l'Europe au pouvoir des fonctionnaires au lieu de soumettre le pouvoir au droit. — Franz Ludwig Schenk Graf von Stauffenberg

Vous pouvez la trouver sur la page : Franz Ludwig Schenk Graf von Stauffenberg


[modifier]25 novembre 2009



Cette guerre n'a pas le Kosovo pour enjeu mais l'Europe toute entière. Vous voyez l'arbre mais non la forêt. La forêt, c'est la domination américaine en Europe. Nous, nous ne voulons pas que cette domination s'étende aussi au Kosovo. — Zivadin Jovanovic

Vous pouvez la trouver sur la page : Zivadin Jovanovic


[modifier]26 novembre 2009



Qui a deux femmes perd son âme, qui a deux violons perd la raison. — Pierre Amoyal

Vous pouvez la trouver sur la page : Pierre Amoyal


[modifier]27 novembre 2009



Pour celui qui bosse sur un chantier, le troquet est un havre, une gourmandise, un endroit où l'on se réchauffe et où l'on discute. — Jean-Marie Gourio

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean-Marie Gourio


[modifier]28 novembre 2009



Jamais ce que l'on vous donne
Ne vaudra ce que l'on prend.

 — Jean Anouilh

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean Anouilh


[modifier]29 novembre 2009



Dans sa boulimie de production, la modernité crée des produits sans avenir. Le capitalisme c'est la réduction de l'intervalle entre le moment où l'on achète un objet et où on le remplace. — Sylvain Tesson

Vous pouvez la trouver sur la page : Sylvain Tesson


[modifier]30 novembre 2009



Les liaisons commencent dans le champagne et finissent dans la camomille. — Valery Larbaud

Vous pouvez la trouver sur la page : Valery Larbaud