Ouvrir le menu principal

Wikiquote:Citations du jour/avril 2007

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour d'avril 2007.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 avril 2007



La volonté du mal ruine souvent le mal. John Ronald Reuel Tolkien

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Seigneur des Anneaux


[modifier]2 avril 2007


La force qui fait le plus de fois le tour de la terre en une seconde, ce n'est pas l'électricité, c'est la douleur. Marcel Proust

Vous pouvez la trouver sur la page : Marcel Proust


[modifier]3 avril 2007



Le troisième verre de vin est toujours de trop. Passez directement du deuxième au quatrième. Hervé Le Tellier

Vous pouvez la trouver sur la page : Guerre et plaies


[modifier]4 avril 2007



Les maris des femmes qui nous plaisent sont toujours des imbéciles. Georges Feydeau

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Dindon


[modifier]5 avril 2007



Que quelqu'un tombe dans une petite piscine ou qu'il tombe en pleine mer, il n'en devra pas moins nager. Platon

Vous pouvez la trouver sur la page : Platon


[modifier]6 avril 2007



Si vous buvez trop d'une bouteille marquée poison, vous vous en repentirez tôt ou tard ! Lewis Carroll

Vous pouvez la trouver sur la page : Poison


[modifier]7 avril 2007



Quand les mouettes suivent le chalutier, c'est qu'elles pensent que des sardines seront jetées à la mer. Éric Cantona

Vous pouvez la trouver sur la page : Éric Cantona


[modifier]8 avril 2007



Si un plus grand nombre d'entre nous préféraient la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie. John Ronald Reuel Tolkien

Vous pouvez la trouver sur la page : Bilbo le Hobbit


[modifier]9 avril 2007



Mes compagnons, Dieu est pour nous, voici ses ennemis et les nôtres, voici votre roi. À eux ! Si vos cornettes vous manquent, ralliez-vous à mon panache blanc, vous le trouverez au chemin de la victoire et de l’honneur. Henri IV

Vous pouvez la trouver sur la page : Henri IV


[modifier]10 avril 2007



Un homme qui se vante de ne jamais changer d'opinion est un homme qui se charge d'aller toujours en ligne droite, un niais qui croit à l'infaillibilité. Il n'y a pas de principes, il n'y a que des événements ; il n'y a pas de lois, il n'y a que des circonstances : l'homme supérieur épouse les événements et les circonstances pour les conduire. S'il y avait des principes et des lois fixes, les peuples n'en changeraient pas comme nous changeons de chemises. Honoré de Balzac

Vous pouvez la trouver sur la page : Honoré de Balzac


[modifier]11 avril 2007



Les historiens exercent un grand pouvoir et certains d'entre eux le savent bien. Ils recréent le passé en le modelant selon leur propre interprétation. Ce faisant, ils modifient aussi l'avenir. Frank Herbert

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Hérétiques de Dune


[modifier]12 avril 2007



Tout ce que vous offrent les sens ne saurait être une preuve..., moi aussi je me suis penché sur "les traces sensibles" mais pour leur demander uniquement d'entrer dans le cercle qu'avait dessiné ma raison. Ah ! bien des fois, le cercle fut si étroit, si étroit... Mais si étroit était-il, il était immense "puisqu'il ne contenait que la vérité" !... Oui, oui, je le jure, les traces sensibles n'ont jamais été que mes servantes... Elles n'ont point été mes maitresses... Elles n'ont point fait de moi cette chose monstrueuse, plus terrible qu'un homme sans yeux, un homme qui voit mal ! Et voilà pourquoi je triompherai de ton erreur et de ta cogitation animale, ô Frédéric Larsan ! Gaston Leroux

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Mystère de la chambre jaune


[modifier]13 avril 2007



La valeur d'un État, à la longue, c'est la valeur des individus qui le composent ; et un État qui sacrifie les intérêts de leur élévation intellectuelle à un peu plus d'art administratif - ou à l'apparence qu'en donne la pratique - dans le détail des affaires ; un État qui rapetisse les hommes pour en faire des instruments dociles entre ses mains, même en vue de bienfaits, un tel État s'apercevra qu'avec de petits hommes; rien de grand ne saurait s'accomplir, et que la perfection de la machine à laquelle il a tout sacrifié n'aboutit finalement à rien, faute de cette puissance vitale qu'il lui a plu de proscrire pour faciliter le jeu de la machine. John Stuart Mill

Vous pouvez la trouver sur la page : John Stuart Mill


[modifier]14 avril 2007



Je considère la poésie engagée comme une mission personnelle, un devoir envers une société où on évolue vers un contrôle des consciences : on devient même suspect de ne pas penser correctement ! Jan Theuninck

Vous pouvez la trouver sur la page : Jan Theuninck


[modifier]15 avril 2007



Et la mort passe par vagues successives. Les gens sont retournés, pliés en deux à l'envers, arrachés de leurs sièges, comme les dents sont arrachées des crânes, les gens sont aveuglés, leurs corps projetés dans l'atmosphère contre le plafond et puis chassés à l'arrière de l'avion, s'écrasant contre les autres passagers qui hurlent, tandis que des morceaux d'aluminium ne cessent de se détacher du fuselage, de tournoyer dans l'avion bondé et de découper des membres, et le sang se met à tourbilloner partout, les gens en sont trempés, le crachent par la bouche, clignent les paupières pour le chasser de leurs yeux, et puis un énorme pan de métal vole à travers la cabine et scalpe une rangée entière de passagers, leur découpant le sommet du crâne, tandis qu'un autre éclat traverse le visage d'une jeune femme, lui coupant la tête en deux mais sans la tuer vraiment. Bret Easton Ellis

Vous pouvez la trouver sur la page : Bret Easton Ellis


[modifier]16 avril 2007



Vos ennemis vous renforcent. Vos alliés vous affaiblissent. Frank Herbert

Vous pouvez la trouver sur la page : L'Empereur-Dieu de Dune


[modifier]17 avril 2007



Pour des raisons optiques et animales, l'amour sexuel est moins transparent que beaucoup d'autres choses nettement plus compliquées. Vladimir Nabokov

Vous pouvez la trouver sur la page : Vladimir Nabokov


[modifier]18 avril 2007



On reconnaît les grandes époques à ceci, que la puissance de l'esprit y est visible et son action partout présente. Ernst Jünger

Vous pouvez la trouver sur la page : Ernst Jünger


[modifier]19 avril 2007



Le renard : on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. Antoine de Saint-Exupéry

Vous pouvez la trouver sur la page : Antoine de Saint-Exupéry


[modifier]20 avril 2007



C'est au sens de Virgile que je dis je chante quand je le dis. Arma virumque cano… "Je chante les armes et les hommes…" ainsi commence l'Énéide, ainsi devrait commencer toute poésie. Louis Aragon

Vous pouvez la trouver sur la page : Louis Aragon


[modifier]21 avril 2007



La vérité est là quand tous les mots sont effacés. Les mots ont été faits pour mentir. William S. Burroughs

Vous pouvez la trouver sur la page : William S. Burroughs


[modifier]22 avril 2007



Sapience n'entre point en ame malivole, et science sans conscience n'est que ruine de l'ame François Rabelais

Vous pouvez la trouver sur la page : François Rabelais


[modifier]23 avril 2007



C'est avec les fils qui aiment leur mère qu'on fait les maris qui aiment leur femme. Hector Malot

Vous pouvez la trouver sur la page : Hector Malot


[modifier]24 avril 2007



Il est inutile de respecter les vivants, à moins qu'ils ne soient les plus forts. Dans ce cas, l'expérience sugère plutôt de lécher leurs bottes, fussent-elles merdeuses. Mais les morts doivent toujours être respectés. Léon Bloy

Vous pouvez la trouver sur la page : Léon Bloy


[modifier]25 avril 2007



La haine, c'est la colère des faibles. Alphonse Daudet

Vous pouvez la trouver sur la page : Alphonse Daudet


[modifier]26 avril 2007



Il peut y avoir de la honte à être heureux tout seul. Albert Camus

Vous pouvez la trouver sur la page : Albert Camus


[modifier]27 avril 2007



L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu. François de La Rochefoucauld

Vous pouvez la trouver sur la page : François de La Rochefoucauld


[modifier]28 avril 2007



Les idées générales ne sont ni vraies, ni fausses, ni justes, ni injustes, mais creuses. Paul Veyne

Vous pouvez la trouver sur la page : Paul Veyne


[modifier]29 avril 2007



Ulysse à Hector : Le privilège des grands, c'est de voir les catastrophes d'une terrasse. Jean Giraudoux

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean Giraudoux


[modifier]30 avril 2007



Le désir sexuel se porte essentiellement sur les corps jeunes, et l'investissement progressif du champ de la séduction par les très jeunes filles ne fut au fond qu'un retour à la normale, un retour à la vérité du désir analogue à ce retour à la vérité des prix qui suit une surchauffe boursière anormale. Michel Houellebecq

Vous pouvez la trouver sur la page : Sexualité