Ouvrir le menu principal

Wikiquote:Citations du jour/mai 2009

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de mai 2009.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 mai 2009



L'orgueil est un tigre et la vanité ses crocs. — Peter Phillips

Vous pouvez la trouver sur la page : Histoires de la fin des temps


[modifier]2 mai 2009



Plus loin est la prairie, plus verte est son herbe. — Morris et Goscinny

Vous pouvez la trouver sur la page : Lucky Luke


[modifier]3 mai 2009



Quand on marche sur la pointe des pieds pour paraître plus grand on finit par se fatiguer. — Bernard Werber

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Papillon des étoiles


[modifier]4 mai 2009



Mieux vaut être ferme dans l'erreur que vacillant dans la vérité. — Bernard Werber

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Papillon des étoiles


[modifier]5 mai 2009



Le clou qui dépasse attire le marteau. — Bernard Werber

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Papillon des étoiles


[modifier]6 mai 2009



Seigneur, je me vouerai tout entier à la noble quête dont Vous m’honorâtes. Mais avec l’équipe de romanos que je me promène, on n’est pas sorti des ronces. — Alexandre Astier

Vous pouvez la trouver sur la page : Kaamelott/Arthur


[modifier]7 mai 2009



Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe. C’est nouveau. […] Ah non, ça c’est que nous. Parce qu’il faut être capable de passer pour des cons en un temps record. Ah non, là-dessus on a une avance considérable. — Alexandre Astier

Vous pouvez la trouver sur la page : Kaamelott/Arthur


[modifier]8 mai 2009



Il y a dans nos sociétés un système de mise en condition des êtres humains qui nuit à la réflexion. Si on se laisse domestiquer par la presse, la publicité et la télévision, on perd tout recul face au monde. — Théodore Monod

Vous pouvez la trouver sur la page : Théodore Monod


[modifier]9 mai 2009



Un film n'est pas un de ces tableaux où l'on peint, une à une, les feuilles d'un arbre. — Orson Welles

Vous pouvez la trouver sur la page : Orson Welles


[modifier]10 mai 2009



Le moyen ne peut être justifié que par la fin. Mais la fin a besoin aussi de justification. Du point de vue du marxisme, qui exprime les intérêts historiques du prolétariat, la fin est justifiée si elle mène à l'accroissement du pouvoir de l'homme sur la nature et à l'abolition du pouvoir de l'homme sur l'homme. — Léon Trotsky

Vous pouvez la trouver sur la page : Léon Trotsky


[modifier]11 mai 2009



Les grands ne sont généralement grands que par notre petitesse. — Louis-Charles Fougeret de Monbron

Vous pouvez la trouver sur la page : Louis-Charles Fougeret de Monbron


[modifier]12 mai 2009



Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole — Napoléon Bonaparte

Vous pouvez la trouver sur la page : Napoléon Bonaparte


[modifier]13 mai 2009



Les raisons des parents sont impénétrables. — André Gide

Vous pouvez la trouver sur la page : Si le grain ne meurt


[modifier]14 mai 2009



Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié. — Rose Bertin

Vous pouvez la trouver sur la page : Rose Bertin


[modifier]15 mai 2009



Le but de l'instruction n'est pas de faire admirer aux hommes une législation toute faite, mais de les rendre capables de l'apprécier et de la corriger. Il ne s'agit pas de soumettre chaque génération aux opinions comme à la volonté de celle qui la précède, mais de les éclairer de plus en plus, afin que chacun devienne de plus en plus digne de se gouverner par sa propre raison. — Nicolas de Condorcet

Vous pouvez la trouver sur la page : Éducation


[modifier]16 mai 2009



L'horreur de 150 passagers carbonisés dans l'avion de la compagnie low cost Spanair vient amener une nouvelle illustration de ce à quoi conduit l'ultra libéralisme. Avec sa course folle au profit. À partir de son idéologie de la « concurrence libre et non faussée », la Commission européenne a voulu, comme pour le rail, le gaz, l'électricité ou la poste, la dérégulation du ciel. Les résultats sont là, à Madrid. — Jean-Claude Martinez

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean-Claude Martinez


[modifier]17 mai 2009



Ne laissons pas les affaires du monde aux seules mains du monde des affaires. — Bernard Thibault

Vous pouvez la trouver sur la page : Bernard Thibault


[modifier]18 mai 2009



La France est un État de droit. Précision, de droit écrit, officiel, sacralisé. Nos législateurs votent des lois à une cadence infernale. Certains de ces textes n'entrent jamais en vigueur faute de décrets d'application et n'iront pas plus loin que le Journal officiel. D'autres, confrontés à la réalité, resteront lettre morte. — Philippe Alexandre

Vous pouvez la trouver sur la page : Philippe Alexandre


[modifier]19 mai 2009



C'est un des mystères attachés à la condition humaine, et la définition de sa folie essentielle, que le domaine de l'inexistant ait presque toujours la part la plus belle par rapport au domaine de l'existant. — Clément Rosset

Vous pouvez la trouver sur la page : Clément Rosset


[modifier]20 mai 2009



Se plaindre du style lourd, difficile à comprendre ou même pénible du capital, c'est simplement reconnaître sa propre paresse d'esprit ou sa propre incapacité de penser. — Wilhelm Liebknecht

Vous pouvez la trouver sur la page : Wilhelm Liebknecht


[modifier]21 mai 2009



La raison est à l'égard du philosophe, ce que la grâce est à l'égard du chrétien. — César Chesneau Dumarsais

Vous pouvez la trouver sur la page : César Chesneau Dumarsais


[modifier]22 mai 2009



le monde n'appartient pas aux peuples sobres. — Yves Guyot

Vous pouvez la trouver sur la page : Yves Guyot


[modifier]23 mai 2009



L'identité nationale n'est pas en définitive un état de chose biologique - qui d'entre nous a pour ancêtre un Gaulois ? – mais culturel : on est français par le fait qu'on s'exprime dans une certaine langue, qu'on intériorise une certaine culture, et qu'on participe à une vie politique et économique. — Dominique Schnapper

Vous pouvez la trouver sur la page : Dominique Schnapper


[modifier]24 mai 2009



Comme vous le savez, les anglais n'ont qu'une confiance modérée dans l'efficacité de la résistance française. — Jean-Pierre Melville

Vous pouvez la trouver sur la page : L'Armée des ombres


[modifier]25 mai 2009



C'est l'un des petits inconvénients de notre temps, une de ces poches cousues de l'histoire moderne, que personne ne soit capable de dénombrer une foule. Les journaux et le Gouvernement et les comités de gauche publient chacun à part soi le chiffre qui correspond le plus à son désir. — Norman Mailer

Vous pouvez la trouver sur la page : Norman Mailer


[modifier]26 mai 2009



Comme on dit dans mon village : le coq est lâché, gardez vos poules. — Francis Veber

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Dîner de cons


[modifier]27 mai 2009



Là où la volonté de vaincre est grande, il ne peut y avoir de grandes difficultés. — Histoires de la fin des temps

Vous pouvez la trouver sur la page : Demètre Ioakimidis, Jacques Goimard et Gérard Klein


[modifier]28 mai 2009



L'histoire est le domaine de l'inattendu. Seul, un élément garde sa stabilité: le sol qui la porte. L'espace est la seule grandeur stable dans l'équation de la politique mondiale. Tout le reste est incertitude. — Heinrich Jordis von Lohausen

Vous pouvez la trouver sur la page : Heinrich Jordis von Lohausen


[modifier]29 mai 2009



L'amour peut être une illusion. L'amour peut rendre fou. On peut tuer par amour. On se trompe souvent par amour. En revanche la lumière, elle, ne trompe pas. Elle est partout. Elle éclaire. Elle dévoile. Elle réchauffe. La lumière faire pousser les fleurs et les arbres. Elle réveille nos hormones, nourrit notre organisme. On peut vivre sans amour, on ne peut pas vivre sans lumière. — Bernard Werber

Vous pouvez la trouver sur la page : Le Papillon des étoiles


[modifier]30 mai 2009


Modèle:Citation du jour/30 mai 2009
[modifier]31 mai 2009



Nul n'est besoin de faire de la terre un paradis : elle en est un. À nous de nous adapter pour l'habiter. — Henry Miller

Vous pouvez la trouver sur la page : Henry Miller