Ouvrir le menu principal

Wikiquote:Citations du jour/mai 2011

Cette page permet de répertorier toutes les citations du jour de mai 2011.
Pour créer une nouvelle citation, cliquez sur le lien rouge ou sur le lien modifier de la date voulue et complétez les champs citation, auteur et article.
[modifier]1 mai 2011



Les hommes de génie sont des météores destinés à brûler pour éclairer leur siècle. — Napoléon Bonaparte

Vous pouvez la trouver sur la page : Napoléon Bonaparte


[modifier]2 mai 2011



Les Albanais du Kosovo ont joué sur nous comme sur un Stradivarius. Nous avons financé et soutenu indirectement leur campagne pour l'indépendance d'un Kosovo ethniquement pur. Nous ne leur avons jamais reproché d'être responsables des violences du début des années quatre-vingt-dix et nous continuons de les dépeindre comme les victimes d'aujourd'hui malgré les preuves du contraire. — Lewis MacKenzie

Vous pouvez la trouver sur la page : Opération Allied Force


[modifier]3 mai 2011



À mesure que la masse de la réalité historique augmente, la part que chacun des érudits peut s'assimiler devient un fragment plus petit, une parcelle plus étroite du tout. Toujours plus éloigné de la conception d'ensemble, le savoir de l'érudit baisse graduellement en valeur. On aboutit ainsi à des notions absolument vaines, qui n'avancent aucunement la connaissance du monde et l'homme. — Paul Lacombe

Vous pouvez la trouver sur la page : Paul Lacombe


[modifier]4 mai 2011



Maintenant, bien des années après, la haine et l'amour de l'Union soviétique vivent en moi de façon simultanée. J'ai vécu la mort du pays où je suis né comme celle d'un être aimé qui a terriblement souffert. Et on voulait qu'il meure parce qu'on l'aimait. — Elena Botchorichvili

Vous pouvez la trouver sur la page : Elena Botchorichvili


[modifier]5 mai 2011



On en voit des drôles ici, et puis des drôles qui ne nous font pas rire ! — Laurence Sémonin

Vous pouvez la trouver sur la page : La Madeleine Proust à Paris


[modifier]6 mai 2011



Vous devriez visiter Anvers rien que pour l'endroit, ça vaut le coup déjà. — Coluche

Vous pouvez la trouver sur la page : Anvers


[modifier]7 mai 2011


Modèle:Citation du jour/7 mai 2011
[modifier]8 mai 2011



Une justice sans morale devient injustice ; de même qu'une morale et une justice qui ne font pas référence à Dieu dégradent l'homme, parce qu'elles le privent de sa mesure la plus exigeante, de ses possibilités les plus hautes, en lui barrant le regard sur l'infini et l'éternel. Cette apparente libération soumet l'homme à la dictature des majorités régnantes, à des mesures humaines arbitraires, qui finalement ne peuvent que lui faire violence. — Benoît XVI

Vous pouvez la trouver sur la page : Justice


[modifier]9 mai 2011



Le plébiscite n'est qu'une mécanique à faire dire "oui" et le référendum est "un remède négatif" parce que, s'il peut s'opposer à une mesure exécrable, son rôle n'est point d'en enfanter de salutaire. — Lazare de Gérin-Ricard

Vous pouvez la trouver sur la page : Plébiscite


[modifier]10 mai 2011



On peut vivre dans nos sociétés modernes, et malgré tout pas si mal, sans se poser jamais les questions fondamentales. — Luc Ferry

Vous pouvez la trouver sur la page : L'Homme-Dieu ou le sens de la vie


[modifier]11 mai 2011



Les Italiens n'aiment pas qu'on dise du bien d'eux. Ils s'irritent, crient au cliché. Ce bien a à voir avec la gentillesse, ce bien a à voir avec la beauté. Leur virilité déjà piétinée par le matriarcat s'offense. Ils croient que ce sont des qualités féminines. Les Italiens voudraient qu'on les croie Allemands. — Charles Dantzig

Vous pouvez la trouver sur la page : Encyclopédie capricieuse du tout et du rien


[modifier]12 mai 2011



Nous trouvâmes trois femmes assises devant la porte, entrain de tondre un de leur petit mouton noir. Les moutons blancs sont aussi rares dans le Finistère. — Thomas Adolphus Trollope

Vous pouvez la trouver sur la page : Mouton des Landes de Bretagne


[modifier]13 mai 2011



Le métier politique consiste à revendiquer le pouvoir, lequel a deux fonctions principales dans la société. Un, c’est d’y exercer le monopole public de la violence pour ne pas la laisser à la violence privée – il y faut de la police – ou à la violence internationale – il y faut se défendre. Et deux, de canaliser la circulation de l’argent. On touche au sale, par définition. Et on se salit quand on touche au sale, même si les motifs sont propres. Et quiconque prétend faire de la politique en négligeant ces deux aspects est un amateur, et tant qu’angélique il est dangereux. — Michel Rocard

Vous pouvez la trouver sur la page : Michel Rocard


[modifier]14 mai 2011



Ce qui effraie le plus l'Homme, c'est l'Inconnu. Sitôt cet Inconnu, même adverse, identifié; l'Homme se sent rassuré. Mais « ne pas savoir » déclenche son processus d'imagination. Apparaît alors en chacun son démon intérieur, son « pire personnel ». Et croyant affronter les ténèbres, il affronte les monstres fantasmagoriques de son propre inconscient. — Bernard Werber

Vous pouvez la trouver sur la page : Nous, les dieux


[modifier]15 mai 2011



Les partis ou les hommes politiques doivent accepter d'être renversés plutôt que de mettre la vie de la nation en péril. — Winston Churchill

Vous pouvez la trouver sur la page : Mémoires sur la Deuxième Guerre Mondiale


[modifier]16 mai 2011



Il ne faut pas confondre s'amuser et déconner. S'amuser, c'est éviter de se prendre au sérieux. Déconner, c'est mettre en péril ce qui est sérieux... — Laurent Fignon

Vous pouvez la trouver sur la page : Laurent Fignon


[modifier]17 mai 2011



La différence entre Anémone et un amateur de vin ? Anémone aime les rôles pommes et un amateur les pomerols. — François Chalais

Vous pouvez la trouver sur la page : Vins de France


[modifier]18 mai 2011



Bienheureux les sots. Ils ne s'aperçoivent pas de leur solitude. — Paul-Jean Toulet

Vous pouvez la trouver sur la page : Paul-Jean Toulet


[modifier]19 mai 2011



Un lac est le trait le plus beau et le plus expressif du paysage. C'est l'œil de la terre, où le spectateur, en y plongeant le sien, sonde la profondeur de sa propre nature. — Henry David Thoreau

Vous pouvez la trouver sur la page : Henry David Thoreau


[modifier]20 mai 2011



Un petit nombre d'hommes de mauvaise foi vit aux dépens de l'ignorance d'un grand nombre d'hommes abusés ; si l'on éclaire les dupes, que deviendront les fripons ? — Jean-Xavier Bureau de Pusy

Vous pouvez la trouver sur la page : Jean-Xavier Bureau de Pusy


[modifier]21 mai 2011



La vision est l'art de voir les choses invisibles. — Jonathan Swift

Vous pouvez la trouver sur la page : Jonathan Swift


[modifier]22 mai 2011



Diogène, fils du banquier Ikésios, naquit à Sinope. Il s'enfuit quand son père, qui tenait une banque publique, fabriqua de la fausse monnaie. — Diogène de Sinope

Vous pouvez la trouver sur la page : Diogène de Sinope


[modifier]23 mai 2011



Les souvenirs, ça fait mal. Surtout les bons. — Harlan Coben

Vous pouvez la trouver sur la page : Harlan Coben


[modifier]24 mai 2011



Flamands et Wallons, ce ne sont là que des prénoms, Belge est notre nom de famille. — Antoine Clesse

Vous pouvez la trouver sur la page : Belges


[modifier]25 mai 2011


Modèle:Citation du jour/25 mai 2011
[modifier]26 mai 2011



Les Etats de la zone euro sont trop différents les uns des autres pour une monnaie commune. Cette idélologie de l'euro, profondément ancrée dans l'esprit des politiciens de l'UE qui ne veulent pas admettre qu'ils se sont trompés, sonnera le glas de l'Europe. — Lukas Reimann

Vous pouvez la trouver sur la page : Euro


[modifier]27 mai 2011



Dans un régime où l’élection du chef de l’État au suffrage universel est l’axe fondamentale de la vie politique, le centrisme par confusion des modérés des deux camps dans un parti du milieu sera toujours déphasé, parce qu’il contredit le dualisme de la bataille essentielle. — Maurice Duverger

Vous pouvez la trouver sur la page : Centrisme


[modifier]28 mai 2011



Ce n'est pas en lui mettant de l'herbe sous le nez que les moutons montrent au berger qu'ils ont bien mangé ; c'est à leur laine qu'on s'en aperçoit, après qu'ils ont digéré leur nourriture ; eh bien, fais de même : ne va pas mettre sous le nez des profanes les principes de la philosophie, fais-leur voir les effets quand tu les as digérés. — Épictète

Vous pouvez la trouver sur la page : Épictète


[modifier]29 mai 2011



Le vingt-cinq septembre douze cent soixante-quatre, au petit jour, le duc d'Auge se pointa sur le sommet du donjon de son château pour y considérer, un tantinet soit peu, la situation historique. Elle était plutôt floue. — Raymond Queneau

Vous pouvez la trouver sur la page : Les Fleurs bleues


[modifier]30 mai 2011



Les seuls papiers qui m'intéressent, ce sont ceux de l'Imprimerie nationale, avec la tronche de Blaise dans le coin. — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Flic ou Voyou


[modifier]31 mai 2011



François Gensac : Faut pas faire attention, Théo est une brute née de la guerre.
Samuel Goldmann : En langage clinique, on appelle ça un paranoïaque, en langage militaire un brigadier.

 — Michel Audiard

Vous pouvez la trouver sur la page : Un taxi pour Tobrouk